Skip to navigation – Site map

HomeExcavations districtsBourgogne-Franche-Comté199539 – JuraChoisey – Les Longues Raies

1995
39 – Jura

Choisey – Les Longues Raies

Fouille d’évaluation (1995)
Archaeological project director: Hans de Klijn

Index terms

Year of Investigation:

1995

Type of investigation:

test trench
Top of page

Editor's notes

Organisme porteur de l’opération : Afan

Full text

1Le site est localisé dans un cadre géographique et géologique tout à fait identique à celui de l’occupation Bronze ancien-moyen de Gévry « Les Mouilles », environ 500 m au sud. La plupart des vestiges a été détruite ou érodée par les divagations du Doubs, qui se situe à 300 m côté sud-est. Tout comme pour le site de Gévry « Les Longues Raies », localisé environ 300 m au sud, le site a fait l’objet d’une campagne de sondages, suivie d’un diagnostic complémentaire, en raison de la faible ampleur des vestiges mis au jour. Cette intervention a mis en évidence plusieurs calages de poteau et des fosses-dépotoirs répartis sur une superficie d’environ 2 000 m2. Aucun niveau de sol ou d’occupation n’est conservé. L’étude du mobilier, en cours, permet d’avancer une datation provisoire attribuable au Néolithique final Bronze ancien.

2L’occupation se traduit sur le terrain par la présence de rares structures en creux, essentiellement des trous de poteau et des fosses. Ces dernières se caractérisent par un remplissage de limons noirs, contenant des plaquettes et des blocs calcaires présentant souvent des traces de rubéfaction. Leur emplacement en surface était marqué par des plaquettes calcaires jointives posées à plat. Une aire empierrée de petits galets, de gravillons et d’éclats calcaires pourrait être interprétée comme le vestige d’un « sol aménagé ».

3Le mobilier est très peu abondant et extrêmement fragmenté. Il se compose essentiellement d’éléments céramiques atypiques et de quelques éclats de silex. Les rares fragments céramiques caractéristiques peuvent être attribués au Néolithique final Bronze ancien.

4L’étude du site se heurte à deux problèmes majeurs quant à sa compréhension et son éventuelle interprétation. D’abord, il s’agit du seul site de cette période recensé dans la plaine Doubs-Loue et les points de comparaisons font donc défaut. À cette difficulté s’ajoute également le très mauvais état de conservation des vestiges et l’absence de toute organisation spatiale cohérente. Cet état de fait exclut donc une approche synthétique et comparative, telle qu’elle a été définie pour les occupations protohistoriques de Gévry « Les Longues Raies » et de Rahon « Champs de La Manche ».

Top of page

References

Electronic reference

Hans de Klijn, “Choisey – Les Longues Raies” [Note of archaeological project], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [Online], Bourgogne-Franche-Comté, Online since 01 September 2019, connection on 27 January 2022. URL: http://journals.openedition.org/adlfi/26568

Top of page

About the author

Hans de Klijn

Afan

By this author

Top of page

Archaeological project director

Hans de Klijn

Afan

Project(s) supervised by this archaeologist

Top of page

Copyright

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search