Navigation – Plan du site

AccueilRégionsBourgogne-Franche-Comté199539 – JuraMantry – Champ de la Ville

1995
39 – Jura

Mantry – Champ de la Ville

Fouille d’évaluation (1995)
Responsable d’opération : Hans de Klijn

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Afan

Texte intégral

1Le site est installé dans sa quasi-totalité sur la commune de Mantry, dans le département du Jura, à environ 17 km au nord de Lons-le-Saunier, avec un léger débordement sur la commune d’Arlay (39). La topographie du secteur se caractérise par une alternance de zones hautes à faible déclivité et de vallons où coulent de petits ruisseaux, en bordure immédiate du rebord occidental du Revermont. Deux ensembles d’occupations ont été dégagés, attribuables respectivement au premier âge du Fer et à la première moitié du ier s. apr. J.‑C. Par ailleurs, plusieurs autres structures ont été mises en évidence (trous de poteau, mur en pierres sèches), pour lesquelles aucune attribution chronologique ne peut être proposée.

L’ensemble du premier âge du Fer

2Il se caractérise par la présence de trois structures en creux, soit deux fosses circulaires et un trou de poteau. Seule une fosse a livré un mobilier archéologique caractéristique. L’appartenance des deux autres structures à ce même ensemble protohistorique est essentiellement fondée sur leur localisation à proximité immédiate de la fosse 1 et leur probable concordance stratigraphique (le nivellement par l’érosion ne permettant pas de déterminer avec exactitude les différentes séquences stratigraphiques). Le mobilier céramique, relativement abondant et varié (céramiques grossières et fines), permet, en dépit d’un état de conservation médiocre, d’avancer une datation au Hallstatt ancien.

3Ces aménagements du premier âge du Fer ne sont pas suffisamment caractéristiques, qualitativement comme quantitativement, pour appréhender la nature de l’occupation. L’abondance relative du mobilier céramique recueilli semble indiquer la proximité immédiate d’un habitat.

L’ensemble gallo-romain

4Il se situe à environ 100 m au sud des aménagements protohistoriques. Il s’agit de deux fours de potier et de fosses dépotoirs. La fouille n’a toutefois concerné que la périphérie sud du site, qui se développe sur une superficie avoisinant les 40 ha.

Les fours de potier

5L’arasement des structures de combustion observées ne permet qu’une étude incomplète. Édifiée par simple creusement du substratum, la structure la mieux conservée montre six carneaux. Elle ne possédait pas à l’origine de pilette de maintien de la sole. Celle-ci, réalisée dans un second temps (paroi « cuite » sous la pilette, décalage par rapport à l’axe général de la structure) apparaît comme une réparation. Les fragments de céramique commune claire (ier s.), constituant l’essentiel du remplissage de la structure, semblent à même de caractériser sa destination.

Les fosses dépotoirs

6Localisées en périphérie nord du second four, plusieurs fosses de plan irrégulier ont été mises en évidence. Leur remplissage comportait un abondant mobilier céramique, ainsi que de nombreux éléments de parois provenant de la démolition du second four.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hans de Klijn, « Mantry – Champ de la Ville » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Bourgogne-Franche-Comté, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 19 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/26585

Haut de page

Auteur

Hans de Klijn

Afan

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Hans de Klijn

Afan

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search