Navigation – Plan du site

AccueilRégionsNouvelle-Aquitaine2008Projets collectifs de recherchePorts et navigation en Gironde de...

2008
Projets collectifs de recherche

Ports et navigation en Gironde de l'Antiquité au Moyen Âge : le cas du marais de Reysson

Responsable d’opération : Patricia Sibella

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 025342

Date de l'opération : 2008 (PC)

1Brion (Saint-Germain-d’Esteuil, Gironde) - la probable Noviomagusde Ptolémée - est au coeur d’un projet pluridisciplinaire et multi-institutionnel dont la problématique est la relation que ce site archéologique majeur, dont la fonction portuaire est hautement probable, a pu entretenir avec la Gironde, sachant que celui-ci se trouve à cinq kilomètres à l’intérieur des terres en bordure du marais de Reysson.

2La première étape de ce projet avait permis l’inventaire de l’ensemble des données actuellement disponibles et avait donné lieu à une étude de terrain à caractère géologique, pédologique et géomorphologique. La méthodologique cartographique élaborée avait alors permis la mise en évidence des vestiges d’un paléochenal, visible encore de nos jours.

3Afin d’identifier un tel chenal et de localiser d’éventuelles structures portuaires, des prospections électromagnétiques et électriques ont donc été lancées. Les premiers résultats semblaient laisser entrevoir la possibilité d’une activité humaine en dehors du périmètre de la zone d’occupation antique connue, à savoir l’élévation calcaire.

4Il s’en est suivi une deuxième phase de prospections électriques de l’ensemble des anomalies, la poursuite du SIG et deux sondages. Les sondages effectués dans le secteur sud-est du site n’ont, cependant, révélé que des amas de blocs et de cailloux mélangés à du sédiment ne pouvant être mis en relation avec une quelconque activité humaine antique (B. Ephrem). L’une des possibilités d’emplacement portuaire antique sur les trois envisagés a ainsi pu être éliminée. En revanche, une première étude géologique a pu être élaborée.

5Les données recueillies à ce jour nous invitent à nous interroger sur d’autres zones de prospections portuaires, d’envisager de nouveaux sondages, de poursuivre les prospections géophysiques ainsi que l’assemblage des informations topographiques déjà existantes, mais aussi d’effectuer d’éventuels carottages. La valorisation du site de Brion et de son marais pourrait se concrétiser sous la forme d’un projet de modélisation en 3D retraçant l’histoire de cette agglomération et de la création d’un site internet destiné à tous publics.

6Sibella Patricia

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Patricia Sibella, « Ports et navigation en Gironde de l'Antiquité au Moyen Âge : le cas du marais de Reysson » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Nouvelle-Aquitaine, mis en ligne le 01 mars 2008, consulté le 06 juillet 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/2666

Haut de page

Responsable d’opération

Patricia Sibella

SUP

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search