Navigation – Plan du site

AccueilRégionsBourgogne-Franche-Comté199370 – Haute-SaôneFrotey-lès-Lure – Au Château

1993
70 – Haute-Saône

Frotey-lès-Lure – Au Château

Fouille préventive (1993)
Responsable d’opération : Frédéric Séara

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Afan

Texte intégral

1Les travaux de contournement des communes de Frotey-lès-Lure et Lyoffans (Haute-Saône) ont provoqué la fouille d’un atelier de débitage néolithique de pélite et d’un établissement agricole gallo-romain occupé au IIe et au ive s.

2La fouille d’une zone de taille conservée sur une vingtaine de mètres carrés a permis de reconstituer partiellement les chaînes opératoires mises en œuvre pour le façonnage des haches.

3L’occupation gallo-romaine découverte par prospections au sol a fait l’objet de sondages en 1989 et 1991 et d’une fouille de sauvetage programmée d’avril à juin 1993. Les vestiges situés dans l’emprise représentaient une surface d’environ 9 000 m2.

4La première phase d’occupation correspond à la deuxième moitié du iie s. (datation dendrochronologique, mobilier) et est illustrée par quatre bâtiments. Le bâtiment principal (4) possède une cave et un puits à cuvelage en bois (datation 156 à 186 apr. J.-C.). Les quatre pièces centrales sont complétées par deux couloirs latéraux, une structure balnéaire et un portique supporté par une série de poteaux. Ce bâtiment atteste d’au moins deux phases de construction dont l’une fait suite à une destruction liée à un incendie. Les autres bâtiments (1, 3 et 7), à vocation plus agricole, mettent en œuvre des architectures différentes (murs en matériaux périssables, hangar à travées constitué d’alignements de poteaux).

5L’occupation du ive s. est illustrée par la construction d’un bâtiment à pièce unique (2) dont la charpente parapluie était supportée par un pilier central et par l’aménagement d’une vaste cour intégrant un nouveau puits. Un dépôt de fondation de 27 monnaies antérieures à 350 ou au début de 351 a été découvert dans le radier de la base de pilier. La fouille du puits a permis de découvrir quelques objets en bois dont un seau en parfait état de conservation.

6L’évolution de cette « ferme » montre un déplacement de la partie d’habitation mais l’établissement conserve la même superficie et on observe une certaine corrélation entre le plan du iie s. et celui du ive s. (même orientation, absence de recoupements de structure) ce qui semble indiquer dans l’occupation un hiatus peu important.

7L’établissement rural de Frotey-lès-Lure est caractérisé par l’absence de distinction entre la pars urbana et la pars rustica. Cette implantation se distingue également par la modestie de ses bâtiments et par un plan extensif qui reflète bien sa vocation agricole. Ce type de plan extensif est l’un des tout premiers révélés en Franche-Comté où l’échantillon des sites ruraux fouillés ou sondés correspond davantage aux types des grandes villae (Burgille, Mantoche)

Fig. 1 – Plan général de la villa

Fig. 1 – Plan général de la villa

Dessin : F. Gauchet.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan général de la villa
Crédits Dessin : F. Gauchet.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/26895/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 369k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Frédéric Séara, « Frotey-lès-Lure – Au Château » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Bourgogne-Franche-Comté, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 19 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/26895

Haut de page

Auteur

Frédéric Séara

Afan

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Frédéric Séara

Afan

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search