Navigation – Plan du site

AccueilRégionsBourgogne-Franche-Comté199270 – Haute-SaôneLuxeuil-les-Bains – Cimetière com...

1992
70 – Haute-Saône

Luxeuil-les-Bains – Cimetière communal

Sauvetage urgent (1992)
Responsable d’opération : Christophe Card

Texte intégral

1Cette notice présente les éléments d’information recueillis au cours de deux opérations différentes qui concernent en fait la même officine de potiers gallo-romains.

Lieu-dit « Le Chatigny »

2Un diagnostic a eu lieu au préalable à la protection et à la mise en valeur d’une batterie de fours produisant de la céramique sigillée et des gobelets à paroi fine au cours du iie s. a eu lieu au lieu-dit « Le Chatigny ». La fouille n’a pas porté sur les structures de cuisson (les fours sont connus et fouillés en grande partie) (Fouilles du Chatigny, voir Gallia Informations, 1987/88, 2, p. 121) mais sur un dépotoir dont on connaissait mal l’extension.

3Il occupe une fracture naturelle de 20 m de longueur, sur 4 m de largeur et 0,80 m de profondeur, remplie de débris de fours, de matériel d’enfournement, de 5 m céramiques et de cendres. Situé à 15 m du four, il n’est pas concerné par les travaux d’aménagement mais il est prévu d’en terminer la fouille dans le cadre d’une étude globale de la céramique du Chatigny.

Cimetière communal

4En 1991, une série de sondages effectués dans une zone encore vierge du cimetière de Luxeuil, contiguë au site du Chatigny, a montré la présence de vestiges gallo-romains. Ces structures étant menacées par le creusement des tombes, une fouille de sauvetage s’est déroulée en 1992. Un ensemble complexe formé de quatre fours de potiers, utilisés successivement, a été mis au jour.

5Dans une première phase, les potiers utilisaient un four ovale creusé, ainsi que l’aire de chauffe, dans le substrat rocheux. Il est d’aspect primitif et rappelle les fours de la Tène. Il a ensuite fait l’objet d’un aménagement : allongement en maçonnerie de l’alandier et surélévation, également en maçonnerie, de la pilette centrale, ainsi que creusement d’un drain afin d’évacuer l’eau de l’aire de chauffe. Lors de cette première période, les artisans ont produit de la céramique type terra nigra (assiettes et plats) que l’on peut dater de la seconde moitié du ier s.

6Dans une seconde phase, un four carré (1,40 m de côté) vient couper le drain du four 1. Il est construit en moellons de grès liés à l’argile et la sole, disparue, reposait sur quatre piliers disposés aux angles de la chambre de chauffe. La céramique produite durant cette seconde époque rappelle celle du Chatigny : sigillée lisse (Drag. 35-32), décorée (Drag. 37) et gobelets à paroi fine décorés à la molette (iie s.). Deux estampilles connues au Chatigny (rosace à huit pétales et marque « OMM ») ont été découvertes sur des ratés de cuisson. Ces découvertes permettent de rectifier la lecture de cette dernière, généralement mal venue sur les exemplaires étudiés. La lettre prise pour un « O » est en fait un « C » inversé. La marque de Luxeuil est donc rétrograde, à lire « MMC » ou inversée « CMM ».

7L’aire de chauffe de ce second état a été comblée après abandon et un nouveau petit four ovale construit en grès et en tegulae, très mal conservé, s’est installé sur le remblai. La production de ce troisième four est mal définie (petite assiette à engobe métallescente ?).

8Le quatrième four se trouve à l’est d’un fossé nord-sud bordant les trois premiers fours. Il est rond, très abîmé, incomplet, conservé seulement au niveau du fond de la chambre de chauffe. Sa production reste énigmatique. Il est à noter dans une fosse dépotoir la présence de gouttelettes de verre, indices d’un atelier de verrier proche.

9Ce nouvel atelier du cimetière, découvert à 100 m. au nord-ouest de celui du Chatigny, confirme l’extension du quartier artisanal ainsi que l’importance et la variété de la production céramique à Luxeuil-les-Bains.

Fig. 1 – Atelier de potier gallo-romain

Fig. 1 – Atelier de potier gallo-romain

C. Card, J.-C. Barçon.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Atelier de potier gallo-romain
Crédits C. Card, J.-C. Barçon.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/26977/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 549k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christophe Card, « Luxeuil-les-Bains – Cimetière communal » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Bourgogne-Franche-Comté, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 24 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/26977

Haut de page

Auteur

Christophe Card

Collectivité territoriale

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Christophe Card

Collectivité territoriale

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search