Navigation – Plan du site
2008

Saint-Germain-du-Puch – Place de l’église

Responsable(s) des opérations : Mathieu Roudier
Notice rédigée par : Mathieu Roudier

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 025437

Date de l'opération : 2008 (PR)

1Dans le cadre de travaux de réaménagement routier du centre du bourg de la commune de Saint-Germain-du-Puch, située à quelques kilomètres au sud-ouest de Libourne, une fouille archéologique a eu lieu, entre la fin du mois d’octobre et le début du mois de novembre 2008, dans le talus qui borde la place de l’église sur son côté sud.

2Les plus anciens vestiges découverts viennent confirmer l’existence d’un établissement antique, dans le centre du village. Les différentes maçonneries mises au jour semblent déterminer une construction essentiellement orientée ouest-est. Cependant il apparaît également que le bâtiment a su tirer partie des contraintes topographiques du site en utilisant la pente naturelle exposée plein sud. Parmi les vestiges dégagés, sont clairement apparus une salle en abside semi-circulaire à l’ouest et une galerie à l’est (Fig. n°1 : Vue générale de la galerie et des mosaïques). La mise au jour, dans la partie orientale du chantier et en lien avec la galerie, de trois sols en mosaïques polychromes et leur confrontation avec les découvertes faites depuis la fin du XIXe s. révèlent l’importance et la richesse de cet établissement. Ces compositions aux motifs géométriques, très appréciées à partir de l’Antiquité tardive dans le sud-ouest de la Gaule, ne sont pas antérieures au IVe siècle de notre ère.

3La fouille archéologique a également mis en évidence une cinquantaine de sépultures, essentiellement concentrées sur la partie orientale du chantier. Six de ces inhumations présentent un intérêt particulier en raison de leur implantation. Installées directement dans les niveaux de destruction du bâtiment antique, ces sépultures présentent une orientation selon un axe nord-sud. Une analyse au 14C effectuée sur l’une d’elle a fourni une datation pouvant aller de la fin du VIIe s. à la fin du IXe s. Les différents niveaux postérieurs de sépultures ont également permis de mettre en évidence plusieurs phases de fréquentation du cimetière entre les XIe s. et XIIe s. et la seconde moitié du XIXe s., au moment de son transfert à l’extérieur du bourg.

4Cette fouille a donc permis de confirmer l’existence d’un établissement antique datant du Bas-Empire et d’appréhender une partie de son plan. Par ailleurs, ce chantier a aussi apporté la preuve d’une occupation du site au cours du haut Moyen Âge grâce à la découverte des sépultures d’axe nord-sud. Outre le fait que ces inhumations montrent une continuité de l’occupation du site depuis la fin de l’Antiquité jusqu’à nos jours, elles nous permettent également de soupçonner l’existence d’un édifice religieux du haut Moyen Âge à proximité.

5ROUDIER Mathieu

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Vue générale de la galerie et des mosaïques

Fig. n°1 : Vue générale de la galerie et des mosaïques

Auteur(s) : Roudier, Mathieu (EP). Crédits : Roudier Mathieu (2008)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Vue générale de la galerie et des mosaïques
Crédits Auteur(s) : Roudier, Mathieu (EP). Crédits : Roudier Mathieu (2008)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/2698/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 312k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Mathieu Roudier, « Saint-Germain-du-Puch – Place de l’église », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Aquitaine, mis en ligne le 01 mars 2008, consulté le 10 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/2698

Haut de page

Responsable d'opération

Mathieu Roudier

EP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals