Navigation – Plan du site

AccueilRégionsBourgogne-Franche-Comté198670 – Haute-SaôneCirey – Abbaye de Bellevaux

1986
70 – Haute-Saône

Cirey – Abbaye de Bellevaux

Sauvetage urgent (1986)
Responsables d'opération : Marcel Petitjean et Michel Py

Entrées d’index

Année de l'opération :

1986

Chronologie :

époque médiévale

Nature de l'opération :

fouille préventive
Haut de page

Texte intégral

1L’abbaye de Bellevaux est le premier établissement cistercien implanté dans le comté de Bourgogne. Elle occupe le débouché d’une petite vallée située au nord-est du village de Cirey.

2Les travaux conduits en 1986 avaient pour but de vérifier, dans le sol de la cour actuelle, la présence des vestiges des bâtiments médiévaux et de compléter l’étude du réseau hydrologique souterrain et de surface qui draine les eaux du vallon. Deux sondages ont été pratiqués. Le premier a reconnu les substructions incomplètes de deux pièces correspondant à des bâtiments conventuels détruits vers 1760, remplacés par d’autres, rasés à la Révolution. Aucun mobilier n’a été découvert, à l’exception de quelques fragments de tuiles anciennes et de quelques carreaux de pavement en terre cuite (xviiie s.), certains demeurés en place. Diverses constatations faites au cours du sondage devaient se voir confirmées par les textes du xviiie s. (Archives départementales de la Haute-Saône, série H, Bellevaux). Le second sondage, bien que restreint en superficie fouillée, a permis la mise au jour d’une infime partie de l’église abbatiale, à savoir des vestiges de son pavement de terre cuite et les fondations de deux piliers (probablement d’un bas-côté et de la nef). Le pavement, en place, ne remontait qu’au xviiie s. mais comportait un certain nombre de carreaux vernissés et historiés de la fin du xiiie s. utilisés en remploi (fig. 1). D’autres fragments devaient être découverts dans les déblais.

Fig. 1 – Types de carreaux vernissés et historiés de la fin du xiiie s. trouvés en réemploi

Fig. 1 – Types de carreaux vernissés et historiés de la fin du xiiie s. trouvés en réemploi

Dessins : M. Petitjean, M. Py.

3L’abbaye ayant été édifiée dans une vallée calcaire très arrosée, le drainage des eaux de ruissellement et la mise hors d’eau des bâtiments conventuels n’ont cessé, au cours des siècles, d’être une préoccupation majeure des occupants. Les archives laissent entrevoir une reprise des anciens aménagements hydrauliques au xviiie s. : la plupart des structures encore visibles datent de cette époque de grands travaux, décidés par l’abbé commanditaire de Lezay Marnésia (de 1744 à 1764) (fig. 2).

Fig. 2 – Plan schématique de l’état actuel du réseau hydraulique

Fig. 2 – Plan schématique de l’état actuel du réseau hydraulique

Dessin : M. Petitjean, M. Py.

4Les ruisseaux provenant des deux versants étaient canalisés en amont de l’abbaye, puis répartis par des vannes en deux tronçons. Le premier, à partir du mur d’enceinte nord du domaine, suivait un parcours souterrain rectiligne, passait sous l’abbaye et ressortait en aval du « château » actuel. Le second, après un parcours à flanc de colline dans les prés de l’abbaye, pénétrait dans le domaine par un aqueduc pour alimenter un bassin de répartition muni de vannes qui permettaient l’alimentation à la demande des deux flancs de la propriété. La partie nord-est servait à l’irrigation des jardins et à l’utilisation du lavoir couvert, avant de rejoindre, peu avant sa sortie, le canal central souterrain. La partie sud-est passait sous le bas-côté droit de l’église et se dirigeait vers le moulin.

5Le conduit souterrain, voûté sur toute sa longueur, n’est pas uniforme : la diversité des appareils et des voûtes témoigne de nombreuses reprises. En amont des bâtiments, une citerne voûtée recueillait l’eau saine. Aux abords du cloître, un passage maçonné donnait accès au canal. Enfin, sous le « château » actuel (résidence de l’abbé), une petite salle correspondait aux latrines. Ce réseau souterrain, dont le développement atteint presque 300 m, semble avoir été curé à la fin du xixe s. par le comte de Ganey, nouveau propriétaire. Le fond de la salle des latrines recelait une quantité importante de vaisselle de cette époque.

6Signalons aussi, la découverte d’une allée pavée sur le côté sud-est du domaine, correspondant sans doute aux aménagements du xviiie s.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Types de carreaux vernissés et historiés de la fin du xiiie s. trouvés en réemploi
Crédits Dessins : M. Petitjean, M. Py.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/27235/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 267k
Titre Fig. 2 – Plan schématique de l’état actuel du réseau hydraulique
Crédits Dessin : M. Petitjean, M. Py.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/27235/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 169k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marcel Petitjean, Michel Py, « Cirey – Abbaye de Bellevaux » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Bourgogne-Franche-Comté, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 18 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/27235

Haut de page

Auteurs

Marcel Petitjean

Michel Py

Articles du même auteur

Haut de page

Responsables d'opération

Marcel Petitjean

Michel Py

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search