Navigation – Plan du site

AccueilRégionsBourgogne-Franche-Comté198325 – DoubsBurgille – Champs d’Ougney

1983
25 – Doubs

Burgille – Champs d’Ougney

Fouille (1978-1983)
Responsable d’opération : Nathalie Bonvalot
Notice rédigée avec Jean-Paul Jacob

Texte intégral

1Au lieu-dit Champs d’Ougney, Mme Bonvalot procède depuis 1978 à des fouilles ayant pour but de contrôler le plan et d’établir la chronologie d’une grande villa gallo-romaine repérée par photographie aérienne (Gallia, 40, 1982, p. 373-374, plan de la villa). Les travaux portent actuellement sur la partie sud-ouest de la pars urbana et sur un petit bâtiment situé dans la pars agraria, qui pourrait être le logement du villicus.

2La fouille de la pars urbana confirme l’existence de plusieurs remaniements : découverte dans certaines salles de deux sols de béton superposés, modifications des hypocaustes, système compliqué de caniveaux, d’égouts et de canalisations très remaniés. L’un de ces caniveaux, dans l’angle nord de la cour, est constitué en grande partie de blocs architecturaux en réemploi et pourrait bien appartenir aux latrines.

3Le mur de clôture, large de 0,50 m, séparant la pars urbana de la pars agraria a été reconnu par sondage. Juste à l’emplacement de la fouille, la présence d’une petite porte, murée tardivement, a été mise en évidence.

4Le bâtiment dit du Villicus s’est révélé très intéressant. Il est construit à l’emplacement d’une bâtisse plus ancienne dont le plan ne nous est pas encore connu. Plusieurs salles ont été fouillées dont deux, dotées d’un hypocauste à canaux en Y (fig. 1). Dans l’un des canaux de la salle 9, une écuelle en terre jaune a été trouvée avec son contenu d’ossements de suidés et d’oiseaux.

Fig. 1 – Logement du villicus (?) : hypocauste à canaux rayonnants du Bas-Empire (salle 9)

Fig. 1 – Logement du villicus (?) : hypocauste à canaux rayonnants du Bas-Empire (salle 9)

Dessin : N. Bonvalot.

5Plusieurs étapes dans la construction de ce bâtiment ainsi que des remaniements ont pu être mis en évidence. Le dernier état date du Bas-Empire, comme le prouvent les céramiques et une fibule en forme d’arbalète dont deux exemplaires seulement sont connus en Franche-Comté (fig. 2).

Fig. 2 – Fibule en arbalète

Fig. 2 – Fibule en arbalète

Dessin : N. Bonvalot.

6Parallèlement à la fouille, l’étude du fundus de la villa se poursuit et, en 1982, l’un des chemins d’accès aux bâtiments a été identifié. Si le site de Burgille est occupé du ier s. au ive s., l’époque des Flaviens et le second siècle correspondent à une période de splendeur qui se traduit par des agrandissements et des embellissements. Le Bas-Empire se caractérise, de façon assez classique, par un réaménagement des bâtiments existants et l’utilisation de matériaux en réemploi (Bonvalot 1983).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Logement du villicus (?) : hypocauste à canaux rayonnants du Bas-Empire (salle 9)
Crédits Dessin : N. Bonvalot.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/27313/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 306k
Titre Fig. 2 – Fibule en arbalète
Crédits Dessin : N. Bonvalot.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/27313/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 107k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Nathalie Bonvalot, Jean-Paul Jacob, « Burgille – Champs d’Ougney » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Bourgogne-Franche-Comté, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 04 août 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/27313

Haut de page

Auteur

Jean-Paul Jacob

Directeur de la Circonscription de Franche-Comté

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Nathalie Bonvalot

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search