Navigation – Plan du site

AccueilRégionsBourgogne-Franche-Comté200921 – Côte-d'OrTréclun – Les Bois Davaux

2009
21 – Côte-d'Or

Tréclun – Les Bois Davaux

n°041527
Responsable d’opération : Bérangère Fort

Texte intégral

1L'implantation d'une gravière à Tréclun au lieu-dit Les Bois Davaux, a conduit le service régional de l'archéologie à prescrire un diagnostic. Ce dernier a été réalisé en deux phases : la première, d'une superficie de près de 7 ha, a été dirigée par P. Haut (Inrap) en novembre-décembre 2008, la seconde, d'une superficie de 6,3 ha, a été menée en août 2009.

2Parmi les 140 tranchées de sondage réalisées au cours du diagnostic 2009, 16 ont livré des structures archéologiques. On dénombre ainsi 24 structures dont 23 sont excavées. Parmi les vestiges qui ont pu être datés, on compte un ensemble se rapportant à La Tène et un autre à la période gallo-romaine.

3Onze structures semblent datées de La Tène, il s'agit de quatre fosses et de sept trous de poteaux, situés dans deux sondages.

4Dix structures sont datées de la période romaine : six fossés et quatre fosses d'extraction. Cinq des six fossés semblent suivre la même orientation (nord-ouest - sud-est). Le dernier leur est perpendiculaire (il suit un axe nord-est - sud-ouest). Ces fossés ont livré du mobilier romain qui se rapporte au Haut-Empire : fragments de tegulae et tessons de céramique dont un bord de coupelle Drag. 22a en sigillée de Gaule du Sud produite dans le dernier tiers du Ier  siècle. Il s'agit vraisemblablement de fossés parcellaires liés à l'établissement rural antique des Bois Davaux situé immédiatement à l'est de la parcelle concernée par le diagnostic (sites 21 643 002 - 21 138 008).

5Au regard de la superficie concernée cette seconde tranche du diagnostic, le nombre de structures découvertes est relativement faible et les ensembles qu'elles forment relativement peu étendus.

6Leur distinction en deux groupes chronologiques (La Tène et Haut-Empire) repose sur des arguments ténus car le mobilier recueilli est très peu abondant. Cependant, le petit ensemble de structures datées de La Tène semble faire échos aux quelques structures de cette période mises au jour au cours de la première tranche  (Haut 2008). En outre, le réseau de fossés découvert, en lien probable avec l’établissement gallo-romain proche, apporte de nouvelles informations sur ce gisement, notamment sur l'extension de son domaine agricole. Enfin, la découverte, dans certains sondages, de niveaux organiques ayant fait l'objet de prélèvements, contribuera sans doute à une meilleure connaissance du paysage ancien.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Bérangère Fort, « Tréclun – Les Bois Davaux » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Bourgogne-Franche-Comté, mis en ligne le 01 mars 2009, consulté le 16 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/2989

Haut de page

Auteur

Bérangère Fort

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Bérangère Fort

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search