Skip to navigation – Site map
2009

Châtellerault – Rue du Charlet, Clos de Beauregard

Gaëlle Lavoix
Gaëlle Lavoix

Full text

Identifiant de l'opération archéologique : 204855

Date de l'opération : 2009 (EX)

1Le diagnostic archéologique réalisé rue de Charlet à Châtellerault, à l’emplacement du projet de lotissement du « Clos de Beauregard », a permis de mettre en évidence une occupation antique sur une superficie d’environ 2 000 m2.

2Les murs mis au jour, conservés en fondations et dont certains tronçons ont été récupérés, dessinent le plan partiel d’une villa,occupée selon le mobilier céramique, du début du Ier s. au IIIe s. de notre ère.

3Cette installation se développe hors de l’emprise du diagnostic, vers l’est dans la parcelle adjacente, où la présence d’une villa antique, dite « des Champs de Rouillac », est attestée depuis le XIXe s. et localisée en photographie aérienne depuis le milieu des années 1980. La limite de son extension vers l’ouest n’était toutefois pas connue avant cette opération. Les maçonneries mises au jour laissent entrevoir, de par leurs orientations différentes, au moins deux états de construction et une phase de récupération des matériaux. Aucun sol construit n’a été dégagé mais trois possibles lambeaux d’occupation ont été appréhendés. Trois fosses et trois trous de poteaux viennent compléter cette installation antique. L’une des fosses a livré un lot de mobilier varié (céramique, couteau, faune), dont les fragments d’une amphore vinaire de Bétique présentant un timbre sur une de ses anses, permettant d’évoquer une occupation assez précoce de ce site (début du Ier s. de notre ère).

4 Les tranchées de récupération des murs ont pour leur part livré de la céramique datant la phase de démantèlement des maçonneries et de récupération des matériaux, dans ce secteur de la villa,du Bas-Empire (courant IIIe s.).

5 L’industrie osseuse mise au jour (bloc-matrice en bois de cerf, os scié) présente en outre un intérêt certain, car elle indique la présence d’une possible activité artisanale liée à de la tabletterie dans ou à proximité de cette villa.Le mobilier reste cependant, dans son ensemble, peu important et localisé au sein de quelques structures, ne permettant pas de proposer un phasage de cette occupation.

6 Aucun indice d’une réoccupation plus tardive, aux périodes hautes du Moyen Âge, n’a été mis au jour, si ce n’est un tesson d’une céramique carolingienne trouvé à la surface d’un trou de poteau.

7Les autres parcelles sondées lors de ce diagnostic se sont révélées, quant à elles, plus pauvres en vestiges archéologiques. Des drains maçonnés et des fossés de drainage ou de parcellaires constituent l’essentiel des vestiges dégagés dans les terrains situés au nord de la rue de Charlet. Deux autres fossés parcellaires et deux fosses antiques ont, pour leur part, été mis au jour au sud de l’emprise, dans la parcelle jouxtant la rue de Pouthumé.

8 (Fig. n°1 : Plan des structures)

9LAVOIX Gaëlle 

Top of page

Annex

Fig. n°1 : Plan des structures

Fig. n°1 : Plan des structures

Auteur(s) : Lavoix, Gaëlle (INRAP). Crédits : Lavoix, Gaëlle, INRAP (2009)

Top of page

List of illustrations

Title Fig. n°1 : Plan des structures
Credits Auteur(s) : Lavoix, Gaëlle (INRAP). Crédits : Lavoix, Gaëlle, INRAP (2009)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/3006/img-1.jpg
File image/jpeg, 115k
Top of page

References

Electronic reference

Gaëlle Lavoix, « Châtellerault – Rue du Charlet, Clos de Beauregard », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [Online], Poitou-Charentes, Online since 01 March 2009, connection on 04 December 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/3006

Top of page

About the excavations director

Gaëlle Lavoix

INRAP

By this excavations director

Top of page

Copyright

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Top of page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals