Navigation – Plan du site

AccueilRégionsBourgogne-Franche-Comté198939 – JuraÉvans – Le Champ des Vies

1989
39 – Jura

Évans – Le Champ des Vies

Sauvetage programmé (1987-1989)
Responsable d’opération : Nathalie Bonvalot

Entrées d’index

Année de l'opération :

1987, 1988, 1989

Chronologie :

époque médiévale

Nature de l'opération :

fouille préventive
Haut de page

Texte intégral

1Depuis la découverte, en 1986, d’une église associée à une nécropole, trois campagnes successives se sont déroulées sur le site, qui s’avère plus important et plus complexe que ne le laissaient présager les premières recherches (Gallia Informations, 1987-1988, 2, p. 98, fig. 21). Ainsi, il a été possible de préciser le plan et l’évolution du monument et d’étudier la grande diversité typologique des tombes (sarcophages, coffres en dalles ou en moellons, tombes maçonnées, pleine terre, coffre mixte, etc.).

2Le monument primitif, construit semble-t-il au cours du vie s., comportait un bâtiment à trois nefs avec un chœur carré (dimensions générales : 14,80 m x 13 m), lue tombe maçonnée (t. 81), située dans l’angle nord-ouest de la nef et prévue à l’origine, correspond à la première sépulture primitive de l’église (fig. 1). Dans un deuxième temps (viie s. ?), l’église est agrandie, des annexes latérales symétriques sont construites, encadrant le chœur et prolongeant les bas-côtés. Ces nouveaux espaces funéraires, peut-être des chapelles, reçoivent également des sépultures. Parmi celles-ci, on notera la présence d’une tombe en fosse assez profonde (t. 83), à l’intérieur de laquelle était inhumé un personnage portant une plaque-boucle et des éperons en fer. Cette inhumation se distingue des quelque 140 tombes déjà fouillées et, en général, dépourvues de mobilier. Cependant, quelques-unes ont livré des agrafes à double crochet et quelques menus objets personnels (bagues, anneaux, une croix...).

Fig. 1 – Tombes maçonnées dans l’angle nord-ouest de la nef

Fig. 1 – Tombes maçonnées dans l’angle nord-ouest de la nef

Cliché : N. Bonvalot (SRA).

3Le cimetière associé à l’église et qui s’est développé au sud de celle-ci est en cours de fouilles. Plusieurs phases d’inhumations ont été reconnues dans cette zone funéraire. Il conviendra à l’issue de la fouille exhaustive d’en préciser la chronologie. Les inhumations paraissent se prolonger tardivement aussi bien dans l’édifice que dans le cimetière qui l’entoure. Les tombes anciennes offrant une architecture de pierre sont réutilisées de nombreuses fois et souvent démantelées. On peut noter la présence d’éléments sculptés, provenant peut-être de l’église, en remploi dans les tombes maçonnées. L’église paraît de toute évidence abandonnée avant l’an mil. La mention dans un document de 1145, d’une chapelle dédiée à saint Jean-Baptiste, semble conforter cette datation. Les morts seront enterrés dans le cimetière de la chapelle médiévale jusqu’en 1732, date de la construction de l’église actuelle située dans la partie basse du village. Cet ensemble funéraire de vallée se place dans un contexte archéologique et historique assez riche. Évans est en effet implanté au cœur d’une zone dense et complexe d’habitats et de sanctuaires ruraux d’époque gallo-romaine (Lantenne-Vertière, Berthelange et Saint-Vit dans le Doubs) et aussi de cimetières du haut Moyen Âge burgondes et francs (Évans, Saint-Vit).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Tombes maçonnées dans l’angle nord-ouest de la nef
Crédits Cliché : N. Bonvalot (SRA).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/30379/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 450k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Nathalie Bonvalot, « Évans – Le Champ des Vies » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Bourgogne-Franche-Comté, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 02 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/30379

Haut de page

Auteur

Nathalie Bonvalot

Drac Franche-Comté (service régional de l’archéologie)

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Nathalie Bonvalot

Drac Franche-Comté (service régional de l’archéologie)

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search