Navigation – Plan du site

AccueilRégionsEspace Caraïbes1998Domaine public maritimeAu large de Fort-de-France (Marti...

1998
Domaine public maritime

Au large de Fort-de-France (Martinique) – Pointe des Grives

Sondage (1998)
Responsable d’opération : Marc Guillaume

Entrées d’index

Année de l'opération :

1998

Chronologie :

époque moderne

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Gran

Texte intégral

1Les projets d’aménagement du port de commerce de Fort-de-France prévoient, en limite de la fosse Dillon, d’une profondeur de 22 m, la construction d’un terre-plein sur le plateau de Pointe des Grives qui constitue un obstacle à la navigation avec un haut fond de 4 m de profondeur. Ce remblai sera constitué pour partie avec des matériaux fournis par le dragage des zones limitant les quais.

2Les archives gardent la trace de naufrages en baie et il importait de s’assurer de l’absence de traces d’échouages et de naufrages dans la zone des travaux. Une prospection a été confiée au Groupe de recherche en archéologie navale (Gran), section Martinique.

3Dans cette zone étendue et avec une sédimentation forte dans sa partie ouest, une recherche au magnétomètre associée à une campagne de plongées pour identifier les cibles magnétiques a paru la méthode la plus adaptée. Le magnétomètre utilisé devait être capable de filtrer les éléments magnétiques perturbateurs, en particulier les anomalies géologiques particulièrement importantes en Martinique. Nous avons choisi le magnétomètre SMMII distribué par la société Geomag. Il a pour caractéristique de mettre en forme le signal dans un poisson de taille réduite pouvant opérer jusqu’une profondeur de 300 m à partir d’un navire de taille réduite. Deux GPS reliés par radio, un situé à terre et faisant office de station différentielle de correction (DGPS), l’autre embarqué, ont permis de restituer une position corrigée et précise. Le logiciel Hypack a permis d’obtenir des documents présentant les différents aspects des mesures enregistrées.

4Les dix points principaux d’anomalies magnétiques ont été matérialisés par des bouées lestées par des gueuses de plomb et ont été explorés. Il s’agit dans tous les cas d’objets contemporains sans intérêt archéologique et dont la présence s’explique par des activités de pêche sur la zone. Une prospection à vue du tombant de la Dillon s’est, elle aussi, révélée stérile tandis que des sondages tests sur six zones du périmètre ne permettaient de retrouver que quelques objets manufacturés.

5Il apparaît donc que la zone d’emprise des travaux ne recèle pas de vestiges archéologiques détectables avec les moyens mis en œuvre.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marc Guillaume, « Au large de Fort-de-France (Martinique) – Pointe des Grives » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Espace Caraïbes, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 23 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/30740

Haut de page

Auteur

Marc Guillaume

Gran

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Marc Guillaume

Gran

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search