Navigation – Plan du site

AccueilRégionsEspace Caraïbes2014MartiniqueLes Anses-d’Arlet – Rue du Dr. Mo...

2014
Martinique

Les Anses-d’Arlet – Rue du Dr. Modestin, Ehpad

Sauvetage urgent (2014)
Responsable d’opération : Matthieu Hildebrand

Entrées d’index

Année de l'opération :

2014

Numéro d’opération :

300

Nature de l'opération :

fouille préventive
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1L’opération archéologique menée sur la parcelle cadastrale I429 de la commune des Anses-d’Arlet s’est déroulée dans le cadre d’une intervention archéologique d’urgence faisant suite à la découverte fortuite de matériel céramique après une phase de travaux de nivellement. Ces derniers ont conduit à l’ablation des niveaux supérieurs, parfois sur plus de 80 cm, et très fortement porté atteinte à l’intégrité du site supposé en provoquant la disparition d’un certain nombre de faits archéologiques. Plusieurs marqueurs d’occupations ont toutefois été identifiés à partir des données matérielles et de la dispersion spatiale des structures. Des signes d’activités précolombiennes ont été identifiés à partir d’un petit contingent de mobilier céramique et des rejets alimentaires. Cette occupation a pu s’étaler entre le saladoïde ancien et le troumassoïde ancien et pourrait, si l’on se réfère aux manifestations archéologiques mises au jour dans le proche voisinage de la parcelle, avoir été plus importante entre 600-800 apr. J.-C., mais sans réellement perdurer au-delà étant donnée la modicité des marqueurs postérieurs. Ces quelques éléments, correspondant à un bruit de fond de zone d’habitation, confirment la présence d’un site précolombien sur ce secteur du bourg des Anses-d’Arlet, ce dernier s’avérant donc archéologiquement sensible pour les périodes anciennes.

2Le décapage d’une zone de près de 200 m2 au centre de la parcelle a révélé la présence d’un agencement cohérent constitué d’une vingtaine d’anomalies subcirculaires organisées et calibrées, qui peuvent être attribuées à un plan prédéfini de maison d’habitation ou de bâtiment à vocation agricole. Cet ensemble, qui pourrait avoir été érigé au xixe s., reste en tout cas antérieur à la seconde moitié du xxe s., pour laquelle nous disposons d’une couverture aérienne presque décennale qui permet de retracer assez finement l’histoire de la parcelle.

3Enfin, il convient de mentionner la présence de fosses subactuelles de plantation que l’on peut vraisemblablement relier à la revégétalisation volontaire du terrain à partir du milieu des années 1960.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Matthieu Hildebrand, « Les Anses-d’Arlet – Rue du Dr. Modestin, Ehpad » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Espace Caraïbes, mis en ligne le 01 septembre 2014, consulté le 20 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/30855

Haut de page

Auteur

Matthieu Hildebrand

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Matthieu Hildebrand

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search