Navigation – Plan du site

AccueilRégionsEspace Caraïbes2010Projets collectifs de recherchePoteries des îles françaises de l...

2010
Projets collectifs de recherche

Poteries des îles françaises de l’Amérique : productions locales et importées (xviie-xxe s.)

Projet collectif de recherche (2010)
Responsable d’opération : Henri Amouric
Notice rédigée avec Guergana Guionova, Florence Richez, Laurence Serra et Lucy Vallauri

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : CNRS

Texte intégral

1Les travaux de l’année 2010 ont comporté des dépouillements d’archives, de sources imprimées et iconographiques, des expertises dans des dépôts archéologiques, des études de mobilier et la fouille subaquatique dans la baie de Saint-Pierre.

2En l’absence de séries à caractère statistique pour le xixe s., H. Amouric, a procédé à des sondages étendus dans la presse martiniquaise aux Archives Départementales. Le Bulletin officiel de la Martinique, le Journal officiel de la Martinique, l’Annuaire de la Martinique, en dépit d’une valeur très inégale ont permis de préciser le cadre économique dans lequel s’insère le commerce des diverses catégories céramiques à cette

3époque. Ces dépouillements visaient à contextualiser les séries archéologiques terrestres de Saint-Pierre, ainsi que les découvertes sous-marines.

4Le dépouillement de la presse martiniquaise laisse entrevoir la réalité du commerce colonial maritime au xixe s., examiné sous l’angle de ses seuls produits céramiques. Il en découle la confirmation du poids relatif des différentes régions productrices de Métropole et des hypothèses d’évaluation, chiffrées de façon très prudente. La nette domination de la Provence dans les approvisionnements en terrailles communes est sans conteste la plus évidente et massive de ces données, mais par nature de produits, la place quasi-hégémonique du Nord sur le marché des pipes en terre est, par exemple, tout aussi frappante. De même, le mouvement brownien du commerce inter-caraïbes est-il un peu mieux perceptible, dans un domaine – l’échange de produits finis pondéreux – où l’on ne s’y attendait guère, avec la belle surprise de la place des « potiches de Saint-Martin ».

5Parallèlement la recherche d’une iconographie mettant en situation les objets céramiques dans la vie quotidienne, en contexte de production ou de commercialisation, a été poursuivie. De rares cartes postales montrent des marmites de Vallauris et des femmes âgées fumant la pipe en terre blanche. Un cliché met en scène en studio une « marchande au panier » vendant des carafes régionales, une vue du marché central de Fort-de-France, montre un empilement de Vallauris contre la halle. Aux ANOM, deux vues de la poterie des Trois-Îlets illustrent la modernisation des modes de cuisson dans les années 1930, avec le recours à un four Hoffmann. Les mêmes fonds recèlent aussi une vue des quais de chargement de la Poterie Duchaxel (fig. 1) et surtout de la salle de façonnage avec ses bancs et ses tours à manivelle à mouvement assisté.

Fig. 1 – Tournerie de la Poterie Duchaxel

Fig. 1 – Tournerie de la Poterie Duchaxel

ANOM.

6Les enquêtes patrimoniales, en collaboration avec Annie Noé-Dufour ont permis le repérage et l’expertise de deux cases à eau importantes (Habitations Spoutourne et Sucrerie) et d’un lot de recettes à mélasse estampillées de Bordeaux, datant du xviiie s.

7Lucy Vallauri a réalisé l’étude des collections nationales du Musée de Sèvres qui conservent quatre lots de poteries locales très bien datées (1835, 1837, 1843 et 1874) et intactes (fig. 2). Les carafes couvertes, avec ou sans anses, deux marmites miniatures à la façon de Vallauris, trois pichets, évoquent les fabrications des 9 fabriques actives dans l’île au début du xixe s., avec de surprenantes pièces en terre blanche, attribuables à la fabrique du Lamentin, qui exploitait une argile kaolinitique.

Fig. 2 – Carafes et marmites miniatures

Fig. 2 – Carafes et marmites miniatures

Cliché : L. Vallauri (LA3M).

8La problématique et la mise en place de la campagne de fouilles sous-marine, avec le Drassm/Arkaeos dans la baie de Saint-Pierre, ont été préparées par le LAMM et facilitées par l’intervention de Michel Météry. Cette opération conduite en mars-avril 2010 par L. Serra sur le site Gouyer très prometteuse, a livré des séries de tians et pots de chambre vernissés d’Aubagne et de Saint-Zacharie (fig. 3), des tuiles de Marseille, des marmites et poêlons de Vallauris, une jarre de Biot ainsi que de rares artefacts exogènes au Midi. Le matériel remonté de cette embarcation a été traité au dépôt de Saint-Pierre.

Fig. 3 – Plat d’équipage de Saint-Zacharie

Fig. 3 – Plat d’équipage de Saint-Zacharie

Cliché : P. Groscaux (LA3M).

9L. Vallauri et G. Guionova ont fait un premier inventaire de la cargaison et du matériel de bord et P. Groscaux en a photographié les principales pièces. Cette épave « dite des Dobans » repérée en 1990 et explorée en 1999 avait déjà donné un lot de matériel de même nature conservé au SRA. D’après la typologie et en l’absence de traces de la nuée ardente de 1902, on peut dater le naufrage de la goélette de la fin du xixe s. peut-être du passage du cyclone de 1891 ou d’un épisode légèrement antérieur (1872 ou 1883).

10Cette opération a permis en outre, suite à la découverte d’une jarre espagnole du xviie s. conservée au musée de l’anse Gauguin au Carbet, d’en rendre une autre aux collections publiques grâce à Michel Météry, et d’en localiser de nouvelles dispersées dans des collections privées. Ces contenants les plus anciens retrouvés en Martinique attestent d’une cargaison coulée dans l’anse du Carbet.

11En matière d’étude, la plus exceptionnelle est sans conteste la mise en évidence d’un lot de matériel provenant de la baie du Carbet, dont la datation très haute, au milieu du xviie s. assurément, nous renvoie dans les toutes premières décennies de la colonisation de l’île. L’association de deux jattes languedociennes, avec un bol « a stecca » pisane, une lèchefrite, une marmite, une assiette en terre rouge glaçurée d’origine catalane, semble indiquer le passage et la présence sur le lieu d’un bateau méditerranéen, méridional français ou espagnol.

12Parallèlement aux opérations réalisées en baie de Saint-Pierre, une semaine de travail conjointe avec Florence Richez (Drassm) et la collaboration de Gaëlle Dieulefet a été consacrée à l’inventaire du matériel subaquatique dispersé dans les dépôts du SRA, issu pour l’essentiel de découvertes fortuites et des expertises réalisées naguère par le Gran. Les lots de moules à sucre de l’anse Cafard et le matériel du brick Le Cygne coulé en 1808, de La Gabrielle et du Thérésa Lovigo (1902) ont particulièrement retenu notre attention.

13Autre centre d’intérêt majeur pour la chronologie des occupations du site du château Perrinelle à Saint-Pierre, les séries anciennes du xviiie s., avec leurs belles faïences peintes de Delft, Rouen et Moustiers sont liées à l’établissement jésuite antérieur à la « laïcisation » du site. L’objet le plus ancien et le plus important dans cet ensemble est une panse de jarre de Biot, timbrée de deux marques à la fleur de lys bordée d’une couronne de perles, datant indubitablement du troisième quart du xviie s. Avec ce témoignage ancien, nous touchons peut-être au premier établissement des Jésuites dans ce quartier du terroir de Saint-Pierre, en 1671.

14L’étude des séries issues des cases des travailleurs du château Perrinelle datées de 1902, initiée par Fabrice Casagrande (Inrap) a été parachevée par Guergana Guionova et Lucy Vallauri (cases 4, 5, 6, 9, 12).

15Le matériel issu des sondages réalisés en 1988-1989 par le CERA dans les cuves et le jardin jouxtant la cuisine de l’Habitation Galion (La Trinité), a été étudié par G. Guionova et L. Vallauri en collaboration avec G. Dieulefet. Il est le reflet assez exact des séries contemporaines de l’habitation Perrinelle de Saint-Pierre, confirmant la prééminence des terres vernissées provençales et la place de premier plan, dans un instrumentum de demeure aristocratique des services en porcelaine de Paris et de Limoges et des vaisselles en faïence fine issues des grandes fabriques de l’Est et du Nord de la France, mais aussi de Hollande.

16En vue de la présentation au public des collections régionales, deux missions de conservation restauration ont été effectuées par Pascal Maritaux (LAMM), qui a traité une trentaine de pièces remarquables dont un bassin de fontaine de Sarreguemines, une grande jarre de l’Oise, un pot en bleu et lustre dit de Jersey, une théière en porcelaine dorée et diverses statuettes en biscuit de porcelaine.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Tournerie de la Poterie Duchaxel
Crédits ANOM.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/31092/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 162k
Titre Fig. 2 – Carafes et marmites miniatures
Crédits Cliché : L. Vallauri (LA3M).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/31092/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 363k
Titre Fig. 3 – Plat d’équipage de Saint-Zacharie
Crédits Cliché : P. Groscaux (LA3M).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/31092/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 217k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Henri Amouric, Guergana Guionova, Florence Richez, Laurence Serra et Lucy Vallauri, « Poteries des îles françaises de l’Amérique : productions locales et importées (xviie-xxe s.) » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Espace Caraïbes, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 20 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/31092

Haut de page

Auteurs

Henri Amouric

CNRS

Articles du même auteur

Guergana Guionova

CNRS

Articles du même auteur

Florence Richez

Drassm

Articles du même auteur

Laurence Serra

Association Arkaeos

Articles du même auteur

Lucy Vallauri

CNRS

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Henri Amouric

CNRS

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search