Navigation – Plan du site

AccueilRégionsOccitanie201530 – GardGaujac – Cadenet II

2015
30 – Gard

Gaujac – Cadenet II

Sondage (2015)
Responsable d’opération : Guillaume Boccaccio

Entrées d’index

Année de l'opération :

2015

Numéro d’opération :

10817

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Texte intégral

1En 2005, l’étude du site de plein-air salpêtrien de Cadenet I, à la faveur d’une thèse de doctorat, nous avait amené à repérer en surface des indices de présence sur les deux locus identifiés (I et II) distants de 150 m. Les occupations étaient jusque-là attribuées toutes deux au Salpêtrien. Très rapidement, sur Cadenet II, l’évidence d’une occupation culturellement et chronologiquement distincte du Salpêtrien, s’est imposée. Ces nouvelles prospections ont livré un matériel lithique qui semble appartenir à une phase plus ancienne du Paléolithique supérieur, sans doute le Gravettien, culture bien mal connue en Languedoc. Deux éléments de parure ont également été identifiés, confirmant l’intérêt de ce « nouveau » site. Les objets apparaissent en surface d’un lœss remanié par les labours. Certaines pièces portent un concrétionnement traduisant l’existence d’un sol en place avant leur remaniement. Le relevé au réel des pièces récoltées au préalable a permis de définir précisément les zones de forte densité archéologique. Par ailleurs, le profil topographique de la parcelle la plus riche montre la présence d’un secteur présentant une plus forte épaisseur sédimentaire, propice à la conservation de vestiges en place. L’objectif de cette série de sondages était donc de vérifier les possibilités de conservation d’un ou plusieurs niveaux archéologiques dans les lœss. L’opération menée sur une semaine à la fin du mois d’octobre a permis d’implanter sur une zone ciblée 4 sondages d’1 m2 chacun. Les sondages ont tous atteint, à environ 90 cm de profondeur, le cailloutis détritique quaternaire sur lequel reposent les lœss. Ces sondages se sont malheureusement avérés négatifs quant à la présence de vestiges en place. Seuls quelques objets remaniés ont étés découverts dans la zone du labour dans les 40 cm sous la surface du sol. Il semble que le site paléolithique supérieur de Cadenet II soit irrémédiablement détruit, interdisant de savoir s’il s’agit d’une ou de plusieurs occupations mélangées et anéantissant tout espoir de datation radiocarbone. L’étude de la série lithique de surface (plusieurs centaines d’objets) apportera toutefois des données nouvelles et précieuses pour la connaissance du Paléolithique supérieur de la vallée du Rhône.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Guillaume Boccaccio, « Gaujac – Cadenet II » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Occitanie, mis en ligne le 15 juillet 2020, consulté le 22 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/31891

Haut de page

Auteur

Guillaume Boccaccio

Département du Gard

Haut de page

Responsable d’opération

Guillaume Boccaccio

Département du Gard

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search