Navigation – Plan du site

AccueilRégionsOccitanie201530 – GardNîmes – Mas Chambaud, rue Aimé-Orand

2015
30 – Gard

Nîmes – Mas Chambaud, rue Aimé-Orand

Opération préventive de diagnostic (2015)
Responsable d’opération : Philippe Cayn

Entrées d’index

Année de l'opération :

2015

Numéro d’opération :

10645

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Texte intégral

1Le projet d’aménagement d’un lotissement entre la rue Aimé-Orand et la route de Beaucaire à Nîmes a donné lieu à la réalisation d’un diagnostic sur un hectare. Au total, treize tranchées ont couvert plus de 7 % de la superficie, ne révélant que quelques rares vestiges attribuables en majorité à l’Antiquité. Ce secteur de la plaine nîmoise à l’est de la ville fait l’objet depuis plusieurs années d’une surveillance archéologique accrue. Les dernières fouilles préventives ont ainsi livré les traces de villae romaines et d’autres points de découverte aux abords de la voie Domitienne (route de Beaucaire).

2Les sondages mécaniques ont révélé ici la présence d’une vingtaine de structures (fossés, fosses et mur) ainsi qu’une infime partie d’un réseau de traces de plantation. Mais ce sont principalement deux linéaires qui structurent le paysage antique. Le premier est un fossé, orienté à NL-34°35’ E, restituable sur 90 m, dont les comblements attestent d’au moins deux états de fonctionnement. Par ailleurs, d’autres indices évoquent aussi une phase antérieure, totalement gommée par le tracé visible actuellement. Le second concerne la fondation d’un mur de clôture attesté sur 41 m de long, quasi perpendiculaire (NL-23°62’ E) et sans doute contemporain du fossé disparu. Ensemble, ils délimitent l’angle nord-ouest d’une parcelle, qui couvre au moins 4 000 m2 et se développe vraisemblablement sous la rue Aimé-Orand et le chemin rural ancien conduisant au Mas Chambaud. Enfin quelques creusements agraires suggèrent une exploitation viticole du sol à travers quelques sillons de plantation préservés par la proximité du fossé.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Philippe Cayn, « Nîmes – Mas Chambaud, rue Aimé-Orand » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Occitanie, mis en ligne le 15 juillet 2020, consulté le 19 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/31919

Haut de page

Auteur

Philippe Cayn

Inrap Méditerranée

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Philippe Cayn

Inrap Méditerranée

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search