Navigation – Plan du site

AccueilRégionsOccitanie2015Projets collectifs de rechercheVillae du haut Moyen Âge en Langu...

2015
Projets collectifs de recherche

Villae du haut Moyen Âge en Languedoc et Roussillon

Projet collectif de recherche (2015)
Responsable d’opération : Odile Maufras

Texte intégral

1Le projet collectif de recherche « Villae du haut Moyen Âge en Languedoc et en Roussillon » a connu en 2015 sa seconde année d’exercice. Son ambition est de fédérer les chercheurs médiévistes régionaux qui travaillent sur l’habitat groupé pour exploiter les données issues des fouilles récentes, programmées et surtout préventives, et transmettre la connaissance par une série de publications monographiques et thématiques. L’équipe est composée d’une vingtaine de chercheurs de l’Inrap, d’Acter, du SRA et du CNRS. En 2015 les travaux sur le thème des grandes aires d’ensilage villageoises ont été poursuivis par l’analyse des données issues des aires de Lallemand à Mauguio (Hérault) et du quartier de stockage de Missignac à Aimargues (Gard). La fouille d’une nouvelle aire s’est ouverte en fin d’année à Thuir (Pyrénées-Orientales) et vient ajouter un site à notre corpus qui en compte désormais 7 majeurs fouillés sur des surfaces significatives. L’objectif des recherches est de mieux cerner la technique de ce mode de conservation, mais aussi d’établir une typologie des aires ; de les confronter entre elles pour mieux cerner leur mode de gestion. Parallèlement, nous avons poursuivi la préparation de notre projet d’expérimentation d’ensilage dans les conditions du Moyen Âge. Les partenariats sont en cours de constitution avec l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) et le Centre d’étude et terre d’accueil des blés (Cetab). Les premiers silos seront creusés et remplis en 2016 et il est prévu de conduire l’expérimentation sur plusieurs années pour tenter de répondre à des questions que l’archéologie laisse en suspens. Le dossier « 100 maisons médiévales régionales » a été commencé cette année avec la rédaction des premières notices d’exemples mis au jour sur les sites des Azoulerals (La Malène, Lozère), de Lallemand (Mauguio, Hérault), du Mas de Roux (Castries, Hérault, fig. 1), de Saint-Vincent de Soulage (Saint-Maurice-Navacelles, Hérault) et de Missignac (Aimargues, Gard). Parallèlement, l’étude des mots utilisés dans les textes médiévaux du Roussillon pour nommer la maison a été reprise. L’objectif est de caractériser la demeure de village du haut Moyen Âge du point de vue de l’architecture et de la construction. Pour cela, nous prévoyons la constitution d’une base de données qui n’est pas encore finalisée mais que nous avons commencé à remplir. À terme, il est prévu de publier une synthèse sur la maison du haut Moyen Âge en Languedoc et Roussillon qui sera fondée sur un catalogue fourni où les cas de plaine, très nombreux, feront un complément à la publication sur la maison du castrum de la bordure méridionale du Massif Central édité en 1996 (Colin et al. 1996). Deux études ont été consacrées cette année aux mobiliers. La première, technique, a porté sur la constitution d’un outil d’enregistrement de la typologie des céramiques médiévales dans le logiciel Syslat Avec la contribution de Michel Py, le Dicocer a été complété par un module d’enregistrement des types du haut Moyen Âge (ve-xie s.). Le logiciel étant libre, cet outil est accessible à tous (SYSLAT). La seconde étude a porté sur une partie des objets en matière animale issus de nos sites ; cette année les objets de Lallemand et de Missignac (fig. 2) ont été traités. Leur analyse et leur confrontation avec le matériel régional du haut Moyen Âge éclaire notamment la répartition du travail, tout au long de la chaîne opératoire, entre des artisans spécialisés et des consommateurs bricoleurs. Une journée de réunion a été consacrée au thème de l’élevage. Elle a été organisée comme un séminaire et a accueilli, outre les membres du PCR, des archéozoologues – Magali Fabre et Vianney Forest –, une ichtyologue – Stéphanie Cravinho – ainsi que deux historiens – Philippe Blanchemanche et Jean-Loup Abbé. L’objectif était de s’enrichir les uns les autres des apports et surtout des réflexions de chaque discipline, ainsi que des pistes qui émergent du croisement des méthodes. Ces échanges préparent les recherches que nous entreprendrons ultérieurement sur l’économie et la gestion des terroirs autour de nos sites de référence. Plusieurs membres du PCR ont participé aux rencontres annuelles de l’Association Française d’Archéologie Mérovingienne qui se sont tenues, cette année, à Lattes (Hérault) et qui avaient pour thème l’habitat rural du haut Moyen Âge. Quatre communications et trois posters ont été présentés qui relataient tout à la fois les découvertes récentes et les travaux du PCR.

Fig. 1 – Bâtiment d’habitation à sol dallé du village de Roux (c. 1160-1200)

Fig. 1 – Bâtiment d’habitation à sol dallé du village de Roux (c. 1160-1200)

Cliché : V. Archimbeau (Inrap).

Fig. 2 – Peigne à double endenture de Missignac (vie-viie s.)

Fig. 2 – Peigne à double endenture de Missignac (vie-viie s.)

Dessin : F. Chandevau (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Bâtiment d’habitation à sol dallé du village de Roux (c. 1160-1200)
Crédits Cliché : V. Archimbeau (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/32240/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 685k
Titre Fig. 2 – Peigne à double endenture de Missignac (vie-viie s.)
Crédits Dessin : F. Chandevau (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/32240/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 82k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Odile Maufras, « Villae du haut Moyen Âge en Languedoc et Roussillon » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Occitanie, mis en ligne le 15 juillet 2020, consulté le 26 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/32240

Haut de page

Auteur

Odile Maufras

Inrap Méditerranée

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Odile Maufras

Inrap Méditerranée

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search