Navigation – Plan du site

AccueilRégionsPays de la Loire201085 – VendéeCoëx – Contournement sud RD6

2010
85 – Vendée

Coëx – Contournement sud RD6

Diagnostic (2010)
Responsable d’opération : Jean-Noël Griffisch

Entrées d’index

Année de l'opération :

2010

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Texte intégral

1Le contournement sud de Coëx par la déviation de la RD6 a fait l’objet d’un diagnostic archéologique de mai à septembre 2010 réalisé par le Secteur Archéologie de la Conservation des Musées du Conseil général de Vendée. La surface de l’emprise est de 36 ha, dont 3,4 ha ont été sondés.

2Outre des fossés parcellaires parfois identifiés sur le cadastre napoléonien et des fossés de drainage contemporains, l’ouverture des 422 tranchées n’a révélé que deux structures pouvant être considérées comme archéologiques :

  • un enclos circulaire d’environ 2,6 m de diamètre interne dans la parcelle C 166, qui n’a livré que deux tessons de céramique non tournée recueillis dans le fossé (larg. 0,3 à 0,5 m, prof. max. 0,12 m). Cet enclos a été fouillé intégralement ;

  • un grand fossé rectiligne de 3 m de large et 1,8 m de profondeur, profilé en V (larg. env. 3 m, prof. 1,5 à 1,8 m), taillé dans le schiste, suivi sur 60 m, se poursuivant hors emprise à l’ouest et se terminant brutalement à l’est, sondé en trois endroits (parcelle C514).

3Ce fossé fait partie d’un ensemble de structures repéré par Patrick Péridy en prospection aérienne en 1997, qui avait été interprété alors comme un enclos quadrangulaire (indice no 85 070 0024 de la Carte archéologique nationale). C’est une portion de ce fossé est-ouest, qui correspondrait au côté nord de l’enclos, qui a été mis au jour sur 60 m de long et sondé. Cependant l’examen approfondi de la photographie aérienne met en doute l’existence d’un tel enclos, sans que l’on puisse donner une interprétation satisfaisante des structures observées (fossé orienté est-ouest obliquant vers le sud dans son extrémité orientale, présentant un angle droit orienté vers le nord-ouest, et deux interruptions possibles, au nord et à l’est).

4Outre une trace de foyer en surface de comblement, quelques rares fragments de terre cuite rouge non identifiables et un petit morceau de tuile-canal dans la couche supérieure du comblement du fossé, aucun mobilier n’a été recueilli, malgré trois sondages à la pelle mécanique et une fouille manuelle à l’extrémité orientale du fossé.

5L’observation du comblement du fossé (lent et progressif par colluvionnement des limons supérieurs) ainsi que les fortes dimensions du creusement nous incitent à penser à une structure ancienne, sans que l’on puisse ni la dater ni lui attribuer une fonction, en l’absence de mobilier et de vestiges dans son environnement proche.

Fig. 1 – Enclos circulaire

Fig. 1 – Enclos circulaire

DAO : G. Durbet, J.-N. Griffisch (CG85).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Enclos circulaire
Crédits DAO : G. Durbet, J.-N. Griffisch (CG85).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/33105/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 240k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Noël Griffisch, « Coëx – Contournement sud RD6 » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Pays de la Loire, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 25 juillet 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/33105

Haut de page

Auteur

Jean-Noël Griffisch

Service archéologique du Conseil général de Vendée

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jean-Noël Griffisch

Service archéologique du Conseil général de Vendée

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search