Navigation – Plan du site

AccueilRégionsPays de la Loire200149 – Maine-et-LoireÉcouflant – La Planche, La Reculière

2001
49 – Maine-et-Loire

Écouflant – La Planche, La Reculière

Fouille préventive (2001)
Responsable d’opération : Olivier Nillesse

Texte intégral

1À La Reculière, deux phases principales correspondant à deux systèmes d’enclos de différentes formes ont été reconnues.

2Le plan de l’établissement de la phase 1 se caractérise par la juxtaposition d’un petit enclos contre un second plus grand. Ce modèle est typique d’établissements ruraux à fonction agricole à la fin de La Tène C2 fouillés dans l’Ouest de la France.

3La présence d’armes mutilées rappelle des pratiques sacrificielles bien attestées dans les sanctuaires. Un fourreau orné d’appliques ajourées est daté de La Tène B2. Cet étui remarquable fait partie d’une petite série représentée par une douzaine d’exemplaires répertoriés en Europe celtique. Parmi la céramique, on note la présence d’une série de petits vases connus en contexte de sanctuaire ou de nécropole. L’étude de la répartition spatiale des divers vestiges montre qu’il faut réserver une place particulière pour les ossements. En effet, ils sont très majoritairement situés dans un seul enclos. On ne peut expliquer ce phénomène par une conservation différentielle du matériel, les fossés étant de nature identique et le substrat homogène. Il y a dans ce cas, des dépôts organisés selon une géographie. Il faut aussi noter la présence d’une rondelle en schiste à la fonction inconnue.

4Pendant cette phase, des pratiques rituelles sont attestées. D’autres éléments rappellent cependant des caractères observés dans des habitats. Il y a probablement mélange des sphères cultuelles et domestiques.

5Le plan de l’enclos de la dernière phase n’est que partiellement connu. Il est très certainement rectangulaire et mesure plus de 4 500 m2. Il a livré un mobilier peu important. La présence d’amphores italiques permet cependant de dater cette phase à La Tène D1. La fonction des enclos de cette époque n’est pas clairement établie. Dans la mesure où la phase précédente est liée à des pratiques vraisemblablement cultuelles, on peut poser l’hypothèse d’une continuité du caractère religieux du lieu.

6Le site de La Planche est contemporain du dernier enclos de La Reculière. Sa chronologie est assurée par la présence d’amphores italiques et de vases de type Besançon. Une petite occupation gallo-romaine du ier et du iie s. est également attestée.

7Le plan de la phase 1 avec son organisation bipartite rappelle ceux d’habitats contemporains mais les fossés s’ils sont larges sont peu profonds. Pour la phase 2, le plan présente une très large ouverture vers le sud-ouest, elle sera partiellement réduite par l’adjonction d’un fossé. Ces caractéristiques ne sont pas celles habituellement relevées dans les établissements ruraux agricoles. La fonction du site pourrait être du même type que celui de La Reculière.

8La fouille des enclos de Beuzon permet d’aborder le problème des lieux de culte et les pratiques rituelles des Andes, aspect largement méconnu dans les Pays de la Loire et d’une façon plus générale dans l’Ouest de la France.

Fig. 1 – Report des sites de la Reculière et de la Planche sur le cadastre de 1810

Fig. 1 – Report des sites de la Reculière et de la Planche sur le cadastre de 1810

DAO : O. Nillesse (Afan).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Report des sites de la Reculière et de la Planche sur le cadastre de 1810
Crédits DAO : O. Nillesse (Afan).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/35713/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,4M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Olivier Nillesse, « Écouflant – La Planche, La Reculière » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Pays de la Loire, mis en ligne le 28 septembre 2020, consulté le 09 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/35713

Haut de page

Auteur

Olivier Nillesse

Afan

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Olivier Nillesse

Afan

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search