Navigation – Plan du site

AccueilRégionsPays de la Loire200244 – Loire AtlantiqueChâteaubriant – Front du Château

2002
44 – Loire Atlantique

Châteaubriant – Front du Château

Fouille programmée (2002)
Responsable d’opération : Jérôme Pascal

Texte intégral

1Cette opération, qui fait suite aux sondages menés par P. Bellanger en février 2000, s’est limitée à un suivi de travaux de terrassement et de démolition préalablement à la reconstruction de la courtine nord de la cour du « Château Neuf » du château de Châteaubriant. Il a été possible d’observer et d’identifier les différentes campagnes de construction de cette courtine et de la galerie nord et de les mettre en relation avec certains travaux de l’aile du bâtiment des Gardes étudiée en 2001.

2Il est apparu d’importantes différences de traitement entre la partie ouest de la courtine, côté donjon, et la partie est, côté bâtiment des Gardes. Côté ouest, le mur ancien est soigneusement construit et ancré dans le substrat, sauf au contact du donjon où il repose sur des remblais pouvant évoquer la « motte » initiale. Une large brèche dans sa partie centrale a été comblé par un mur plus étroit aligné sur le parement sud. Côté est, le mur ancien, peu épais, est posé sur les limons recouvrant le substrat. Il a été doublé côté nord par un large mur reposant partiellement sur son ressaut de fondation, ce parti pris curieux a entraîné un dévers important du mur initial et accentué la fragilité de l’ensemble. L’écroulement de l’extrémité est du nouveau mur a nécessité une nouvelle reconstruction.

3Toutes ces restaurations sont antérieures à la construction de la galerie nord et du bâtiment des Gardes à la fin du xve s. Cette nouvelle phase de travaux de grande ampleur va en outre considérablement modifier l’assiette du château dont l’état ancien a pu être partiellement observé en fond de tranchée.

4Il semble en effet que, dans le secteur nord de la cour, les sols anciens se soient, à l’origine, situés beaucoup plus bas que le niveau actuel ainsi que l’attestent les nombreuses traces de paléosols observées. Ces niveaux anciens et le substrat sous-jacent ont été entaillé par la douve ceinturant le donjon. Lors de la construction de la courtine, le fossé a été respecté et une porte aménagée dans la courtine pour lui servir d’exutoire et d’accès à la partie basse de la cour. Des bâtiments plaqués contre la courtine ont également fonctionné avec ce niveau bas sans que l’on sache exactement s’il correspondait à un rez-de-chaussée ou à un sous-sol.

5La création des galeries à partir de la fin du xve s., s’est accompagnée d’un apport considérable de remblais comblant la douve, les bâtiments bas et obturant la porte pour donner au château un niveau de cour voisin de l’actuel.

6La disparition relativement récente de la galerie nord (après 1732) et le dérasement de la courtine nord n’ont pas fondamentalement modifié le site dont toutes les parties basses, y compris le sol et les bases de colonnes de la galerie, étaient parfaitement conservées avant les travaux en cours, motivés par un nouvel écroulement de la partie est de la courtine.

Fig. 1 – Porte murée dans le fossé ceinturant le donjon

Fig. 1 – Porte murée dans le fossé ceinturant le donjon

DAO : J. Pascal (Inrap).

Fig. 2 – Plan général des vestiges

Fig. 2 – Plan général des vestiges

DAO : Inrap.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Porte murée dans le fossé ceinturant le donjon
Crédits DAO : J. Pascal (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/35860/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,6M
Titre Fig. 2 – Plan général des vestiges
Crédits DAO : Inrap.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/35860/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 602k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jérôme Pascal, « Châteaubriant – Front du Château » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Pays de la Loire, mis en ligne le 28 septembre 2020, consulté le 20 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/35860

Haut de page

Auteur

Jérôme Pascal

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jérôme Pascal

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search