Navigation – Plan du site

AccueilRégionsPays de la Loire200285 – VendéeMaillezais – Abbaye Saint-Pierre

2002
85 – Vendée

Maillezais – Abbaye Saint-Pierre

Fouille programmée (2002)
Responsable d’opération : Jocelyn Martineau

Entrées d’index

Année de l'opération :

2002

Nature de l'opération :

fouille programmée
Haut de page

Texte intégral

1La localisation de la zone de fouille au sud-ouest de l’abbaye a été déterminée par la présence de vestiges maçonnés interprétés jusqu’alors comme un élément d’une fortification plus vaste, élevée par les comtes du Poitou au xe s. La fouille a révélé un contexte archéologique beaucoup plus complexe. Des vestiges d’habitat se répartissent de manière inégale sur quatre grandes périodes de construction situées entre le xe et le xve s. La première phase d’occupation est repérable par une série de trous de poteaux et de fosses creusées sur les hauteurs du plateau rocheux. L’occupation est liée à une période de remblaiement massif des pentes rocheuses dans un horizon chronologique situé entre la seconde moitié du xe s. et le début du xie s. Le nombre et le taux de conservation des structures archéologiques excavées restent malheureusement insuffisant pour les interpréter correctement. En revanche, l’étude en cours du mobilier céramique et non céramique rejeté dans le dépotoir devrait permettra d’identifier au mieux les coutumes alimentaires et les modes de vie des habitants du lieu, avec l’espoir de caractériser leur statut exact. La deuxième et troisième phases d’occupation concerne la construction et la rénovation complète de la clôture de l’abbaye entre le xie et le xive s. Un premier bâtiment est construit au niveau du marais à l’angle sud-ouest du cloître roman, contre la paroi rocheuse, dans un fourchette chronologique située entre le xie et le xiiie s. Ce dernier est arasé et remplacé par un bâtiment à contrefort similaire à l’hôtellerie dans le courant du xiiie s. Enfin, le développement progressif d’un dépotoir sur le parvis de l’abbatiale entre le xive et le xve s. précède de peu la fortification de l’abbaye à la fin du Moyen Âge. Le repli défensif de l’occupation monastique à l’intérieur des bâtiments conventuels est marqué sur le terrain par le creusement d’un fossé périphérique très important, qui recoupe toutes les structures des phases précédentes remblayées sous le talus de contrescarpe. L’ensemble du front ouest est finalement remblayé sous un apport massif de remblai entre le xvie et le xviie s.

Fig. 1 – Vue générale vers l’ouest

Fig. 1 – Vue générale vers l’ouest

Cliché : J. Martineau (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Vue générale vers l’ouest
Crédits Cliché : J. Martineau (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/35965/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 553k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jocelyn Martineau, « Maillezais – Abbaye Saint-Pierre » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Pays de la Loire, mis en ligne le 28 septembre 2020, consulté le 26 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/35965

Haut de page

Auteur

Jocelyn Martineau

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jocelyn Martineau

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search