Navigation – Plan du site

AccueilRégionsBourgogne-Franche-Comté201025 – DoubsBaume-les-Dames – Zac de Champvans

2010
25 – Doubs

Baume-les-Dames – Zac de Champvans

Fouille préventive (2010)
Responsable d’opération : Grégory Videau

Texte intégral

1À la suite du diagnostic de 2009 sur le projet de première tranche de la Zac de Champvans, une fouille préventive localisée a été réalisée en 2010, de manière à compléter les investigations précédentes.

2Les vestiges attribuables à l’âge du Bronze se limitent à deux fosses creusées dans le substrat, qui ont livré chacune du mobilier céramique caractérisant deux phases d’occupations distinctes. Les premières fréquentations du gisement sont donc respectivement attribuables au Bronze final I-IIa et au Bronze final III plus tardif.

3L’établissement gaulois rural de Baume‑les‑Dames est matérialisé au sol par des vestiges discrets formés par une soixantaine de structures excavées. Cette concentration de fosses et de trous de poteau ne permet pas de dégager une organisation immédiatement cohérente de l’espace. En revanche, les trois petits greniers identifiés formellement donnent une forte tonalité agricole à cette occupation. Cette première impression est confirmée par l’étude carpologique qui atteste d’une sélection de céréales et de légumineuses provenant de toute évidence de cultures vivrières. Par ailleurs, le produit de ces récoltes devait, au moins pour une part, subir une transformation sur place comme l’indiquent les quelques fragments de meules retrouvés sur le site. Cinq autres bâtiments peuvent également être restitués mais leurs fonctions précises restent délicates à déterminer. Ils sont à associer à de l’habitat ou à diverses annexes agraires. La vaisselle céramique provenant d'une vingtaine de structures, ainsi que la série de dates 14C effectuées sur des charbons prélevés dans le comblement de quatre structures indiquent que cette petite exploitation agricole fonctionnait très certainement à La Tène finale, entre les années 150-140 et 40-30 avant notre ère.

4L’occupation gallo-romaine se développe en marge de l’établissement gaulois sur une surface très réduite. Les traces au sol sont ténues et se composent de sept structures fossoyées clairement attribuées par l’étude du mobilier céramique ou par datation 14C aux iie et iiie s. de notre ère. Leur présence témoigne d’une certaine permanence de l’occupation, mais leur conservation médiocre ne permet pas d'en caractériser avec précision la nature et la fonction.

Fig. 1 – Plan de situation des vestiges d'occupations

Fig. 1 – Plan de situation des vestiges d'occupations

DAO : Inrap.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan de situation des vestiges d'occupations
Crédits DAO : Inrap.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/36180/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 267k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Grégory Videau, « Baume-les-Dames – Zac de Champvans » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Bourgogne-Franche-Comté, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 26 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/36180

Haut de page

Auteur

Grégory Videau

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Grégory Videau

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search