Navigation – Plan du site
2009

Guernesey-Manche – Les Fouaillages, relations transmanche

Responsable(s) des opérations : Hélène Pioffet
Notice rédigée par : Hélène Pioffet

Texte intégral

Date de l'opération : 2009 (EV)

1Le site des Fouaillages à Guernesey a bénéficié d’une campagne de fouille de 1979 à 1981 sous la direction de Ian Kinnes. Celle-ci a permis de mettre en évidence plusieurs phases d’occupation depuis le Mésolithique jusqu’au Moyen Âge, dont un petit tertre funéraire néolithique.

2Ce monument de forme trapézoïdale comporte lui-même plusieurs étapes de construction. À l’instar des autres types de mobiliers néolithiques, la céramique est répartie à la fois dans les chambres funéraires et dans la masse du monument.

3Les problèmes que soulève l’ensemble des Fouaillages sont multiples et seulement quelques-uns ont été abordés à l’occasion de cette analyse.

4Le premier concerne la mise en lumière des caractéristiques propres de cette céramique à travers une étude stylistique et technologique : elle permet ainsi de mieux appréhender les particularités des Fouaillages.

5 Une autre question, liée à la première, doit être soulignée : quelle est la place des Fouaillages dans le contexte néolithique moyen I du Nord-Ouest de la France ?

6L’étude menée sur ce corpus a porté dans un premier temps sur une analyse spatiale du mobilier de façon à mettre en évidence une éventuelle organisation au sein du monument. Les résultats obtenus ont permis de montrer deux zones principales de forte densité : une zone est localisée sur le premier tertre, l’autre correspond aux chambres funéraires de la zone agrandie, même si pratiquement toute la surface du monument contient de la céramique. Cette répartition peut être due à la construction du tertre en mottes de gazon dans lesquelles le fouilleur avait mis en évidence des « dépôts de panier », amas de mobilier.

7L’association des analyses stylistiques et technologiques a permis de faire un tri typologique au sein du corpus. De ce tri sont ressortis trois ensembles dont les caractéristiques diffèrent : un premier ensemble appartient au premier tertre et comporte des traits stylistiques assez grossiers. Le deuxième ensemble est très particulier et correspond vraisemblablement à un ensemble clos, dans le premier tertre également. Le troisième ensemble provient de la zone agrandie et se caractérise par des décors plus élaborés et surtout par les formes carénées.

8Suite à ces observations, une possible diachronie des trois ensembles a été proposée. La place de ce corpus dans le Néolithique moyen I du Nord-Ouest de la France est assez difficile à établir. Un fond commun est indéniable avec le Cerny du Bassin parisien et de Normandie, notamment les vases à embouchure déformée ainsi que les lignes ou rubans d’impression. Les comparaisons établies avec des sites de la Manche s’avèrent plus délicates ; les dates d’occupation semblent plus récentes (Néolithique moyen II ), on pense notamment au site de Herqueville dont les affinités tiennent plus du Chasséen. Bien que les données soient actuellement lacunaires, il semble que l’on puisse envisager l’existence d’un faciès littoral, appuyé par la présence de tessons sur des sites de dragage en Seine-Maritime. D’autre part, il semble que le site des Fouaillages comporte quelques affinités avec le style de Castellic.

9 Ces questions sont toujours en suspens ; cependant, elles font l’objet d’un nouveau travail de recherche qui permettra sans doute de clarifier la situation pour ce site anglo-normand.

10 (Fig. n°1 : Éléments céramiques appartenant à la partie agrandie du tertre)

11Hélène PIOFFET

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Éléments céramiques appartenant à la partie agrandie du tertre

Fig. n°1 : Éléments céramiques appartenant à la partie agrandie du tertre

Auteur(s) : Pioffet, Hélène (BEN). Crédits : Pioffet, Hélène, BEN (2009)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Éléments céramiques appartenant à la partie agrandie du tertre
Crédits Auteur(s) : Pioffet, Hélène (BEN). Crédits : Pioffet, Hélène, BEN (2009)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/3657/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 60k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Hélène Pioffet, « Guernesey-Manche – Les Fouaillages, relations transmanche », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Basse-Normandie, mis en ligne le 01 mars 2009, consulté le 17 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/3657

Haut de page

Responsable d'opération

Hélène Pioffet

BEN

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals