Navigation – Plan du site

AccueilRégionsPays de la Loire200944 – Loire-AtlantiqueAncenis – La Blordière, Le Pâtis 1

2009
44 – Loire-Atlantique

Ancenis – La Blordière, Le Pâtis 1

Fouille préventive (2009)
Responsable d’opération : Xavier Dubillot

Texte intégral

1Découvert lors d’un diagnostic réalisé par Yann Viau en périphérie nord du bourg d’Ancenis, le site du Pâtis 1 a été fouillé préalablement à la construction d’un lotissement. Bien que les données soient actuellement en cours d’étude, on peut tout de même signaler que les résultats de cette opération sont nettement plus fournis que ce qui avait été envisagé lors de son lancement. En effet, d’une surface d’un peu moins d’1 ha, le décapage a permis de révéler non pas une, mais deux occupations médiévales.

Fig. 1 – Plan général des vestiges

Fig. 1 – Plan général des vestiges

DAO : J.-F. Nauleau (Inrap).

2La plus ancienne confirme les données du diagnostic et correspond à l’implantation d’une ferme mérovingienne dont le plan montre une organisation cohérente. Elle présente un système d’enclos accolés et des axes de circulation qui sont essentiellement matérialisés au sol par des limites fossoyées, mais de longues files de trous de poteau attestent également l’usage de clôture en délimitation interne. D’autres concentrations de trous de poteaux marquent assurément la présence de bâtiments d’habitation et agricoles placés de part et d’autre d’une large entrée principale qui s’ouvre à l’est de l’occupation. Malgré l’indigence toute relative du mobilier comprenant une pointe de soc d’araire (?), une extrémité de serpe et surtout des fragments de poteries, ce lot va enrichir nos connaissances sur cette période mal documentée puisqu’il associe des récipients façonnés au tour (pâte fine ou sableuse) et d’autres modelés, similaires aux productions des ateliers de potiers mérovingiens (vie-viie s.) de la Frétellière à Trémentines (Maine-et-Loire).

3Après l’abandon de la ferme mérovingienne, la seconde occupation médiévale ne semble pas s’implanter avant le xive s. et se compose majoritairement de limites fossoyées discordantes de l’organisation précédente. À ce parcellaire agricole s’ajoute la découverte d’un puits avorté en partie haute du versant et de ce fait la construction d’un second à un point de résurgence d’eau dans l’axe d’un talweg et auprès du ruisseau de l’Aubinière. Entre ces deux aménagements liés à l’eau, l’ouverture d’une toute petite carrière a sans doute permis de fournir les plaques de schiste nécessaires au parement du second puits. La quantité de tessons (xive-xve s.) présents dans ce secteur montre l’importance de ce point d’eau vraisemblablement assez proche de l’habitat auquel il est associé et qui se trouve au-delà des limites de l’emprise de la fouille.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan général des vestiges
Crédits DAO : J.-F. Nauleau (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/36677/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 497k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Xavier Dubillot, « Ancenis – La Blordière, Le Pâtis 1 » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Pays de la Loire, mis en ligne le 20 septembre 2020, consulté le 08 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/36677

Haut de page

Auteur

Xavier Dubillot

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Xavier Dubillot

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search