Navigation – Plan du site
2009

Acquisition et transformation initiale du silex du Cinglais dans la plaine de Caen à la Préhistoire récente

Responsable(s) des opérations : François Charraud
Notice rédigée par : François Charraud

Texte intégral

Date de l'opération : 2009 (PT)

1La distribution du silex dit « du Cinglais » est de mieux en mieux connue et offre un excellent traceur des circulations et échanges au Néolithique dans le nord-ouest de la France. Paradoxalement, les étapes initiales de la chaîne opératoire concernant ce matériau sont les plus mal caractérisées et les industries néolithiques en silex jurassique de Normandie n’ont jamais fait l’objet d’études qualitatives poussées dans leurs secteurs d’origine.

2En 2009 a été conduit un projet de prospection thématique intitulé « acquisition et transformation initiale du silex du Cinglais dans la Plaine de Caen à la Préhistoire récente ». Il visait à caractériser l’origine et la nature géologique du silex du Cinglais, et à préciser le cadre chronoculturel, les caractères techniques et économiques des productions réalisées dans ce matériau.

3Ce projet conjugue des approches géologiques et archéologiques en vue de parvenir à une vision globale des phénomènes abordés. Méthodologiquement, il s’agit d’associer l’étude de données déjà disponibles (issues de prospections pédestres notamment) avec de nouvelles opérations de terrain. Des sondages à Espins « Foupendant » ont été réalisés dans ce cadre.

4Les données livrées par ce travail répondent en grande partie aux questionnements formulés. Les premiers résultats d’un inventaire des séries de surface disponibles ont permis de circonscrire précisément deux zones d’acquisition de silex du Cinglais: le plateau du Cinglais et la vallée du Laizon.

5Les sondages réalisés sur le plateau du Cinglais à Espins « Foupendant » ont permis de reconnaître pour la première fois sur ce territoire l’existence de gîtes de silex du Cinglais exploitables pour la taille et accessibles avec des moyens à la portée des Néolithiques. De plus, des structures archéologiques visant à extraire ce matériau y ont été observées et documentées.

6Contrairement à ce qui pouvait être supposé, ce silex n’a pas été acquis en formations calcaires, mais dans des argiles à silex de décarbonatation. Les matériaux en place dans leur horizon d’origine ont été prélevés, avec toutes les informations nécessaires sur leur contexte géologique.

7Le silex du Cinglais peut désormais faire l’objet d’une caractérisation géologique précise.

8Le mobilier lithique associé aux structures d’extraction a permis de reconnaître en grande quantité des productions laminaires d’un très haut niveau technique. Ces industries montrent que des supports laminaires produits sur le site n’ont pas été utilisés sur place : seuls subsistent sur le site les déchets de débitage et des lames cassées probablement lors de la taille. Les lames de plein débitage ont été emportées en dehors du site et aucun outil sur ce type de supports n’y a été observé.

9Bien qu’enrichissants sur les plans technique et géoarchéologique, ces éléments ne peuvent encore être appréciés selon une variable chronologique fine qui leur fait toujours défaut. Sous réserve de résultats exploitables de datations radio-isotopiques, l’attribution chronocultuelle précise de ces productions reste donc un des points en suspens à l’issue de cette opération.

10 (Fig. n°1 : Outillage de la structure 26 : tranchet oblong réalisé sur un nucléus à lames)

11CHARRAUD François, avec la collaboration de DESLOGES Jean, CORBIN Laurent, COUTARD Jean-Pierre, DRON Jean-Luc, FROMONT Anne, FROMONT Nicolas, GIAZZON Sébastien, LADJADJ Jean, THOMAS Yann, ROPARS Anne, SAVARY Xavier

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Outillage de la structure 26 : tranchet oblong réalisé sur un nucléus à lames

Fig. n°1 :                                      Outillage de la structure 26 : tranchet oblong réalisé sur un nucléus à lames

(2009)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Outillage de la structure 26 : tranchet oblong réalisé sur un nucléus à lames
Crédits (2009)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/3703/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 177k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

François Charraud, « Acquisition et transformation initiale du silex du Cinglais dans la plaine de Caen à la Préhistoire récente », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Basse-Normandie, mis en ligne le 01 mars 2009, consulté le 28 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/3703

Haut de page

Responsable d'opération

François Charraud

BEN

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals