Navigation – Plan du site

AccueilRégionsPays de la Loire199385 – VendéeBrétignolles-sur-Mer – Les Godini...

1993
85 – Vendée

Brétignolles-sur-Mer – Les Godinières

Sondage (1993)
Responsable d’opération : Patrick Péridy

Texte intégral

1L’ensemble des Godinières comprend une série d’enclos alignés, circulaires et quadrangulaires, séparés en trois groupes par deux fossés curvilinéaires, ouverts. Le premier fossé a une largeur moyenne de 6 m. Il délimite une sorte de « camp » s’avançant sur le marais de la basse vallée du Jaunay. Ce camp comporte des structures d’enclos difficilement interprétables. On peut y reconnaître un grand enclos trapézoïdal à partition transversale, relié au fossé d’enceinte par un segment de fossé rectiligne, interrompu. Au point de jonction le grand fossé montre un élargissement considérable (une vingtaine de mètres). Il s’avère que les différentes structures du camp (enclos et parcellaire probable) s’appuient sur ce même fossé d’enceinte. La perspective du synchronisme possible de ces divers éléments, aussi disparates qu’ils soient, est une donnée incontournable.

2Le second fossé curvilinéaire isole un groupe d’enclos (trois enclos carrés, flanqués d’un enclos circulaire) alignés par taille. Deux autres enclos quadrangulaires jouxtent peut-être le grand fossé. Cet agencement rappelle les petits ensembles rituels ou funéraires de l’âge du Fer. Un dernier enclos carré, séparé par le même petit fossé étroit termine l’alignement.

3En vue d’établir les éventuelles corrélations entre les structures, quatre sondages ont été pratiqués sur le fossé du grand et du petit enclos carré d’abord, enfin sur deux sections du grand fossé (dont un au niveau de l’élargissement signalé plus haut).

4Le remplissage des fossés délimitant le grand et le petit enclos carré s’est révélé de nature argileuse assez homogène, avec un profil de fossés en « U » plus ou moins ouvert. Le mobilier est extrêmement rare ; quelques tessons très érodés ont été recueillis dans la partie haute du comblement (dont un fragment de fond plat). Aucune datation précise n’est possible (entre l’âge du Fer et l’Époque gallo-romaine).

5Par contre le grand fossé a donné deux séquences de remplissage bien différentes. Dans un cas la succession et la disposition des strates donnent à penser que l’on a affaire à un comblement tout à fait classique d’une structure fossoyée. La seconde coupe, pratiquée à la hauteur de l’élargissement, a permis d’observer une succession de niveaux argileux dont l’origine est vraisemblablement tout autre. La convergence de plusieurs indices laisse supposer en effet que l’on est en présence d’une ancienne mare ou citerne, recreusée dans le fossé primitif. Les analyses sédimentologiques et 14C devraient permettre d’affiner cette hypothèse.

6Les seuls repères, faibles, que nous ayons pour tenter une datation, tiennent au mobilier gallo-romain (céramique commune, fragments de tegulae et d’imbrex), trouvé dans les niveaux moyens du comblement de la « mare ».

7Les couches supérieures du remplissage du fossé semblent bien renfermer des tessons assez proches par la pâte de ces vestiges gallo-romains. Les couches profondes n’ont guère fourni de matériel céramique exploitable. La seule forme identifiable provient de la partie moyenne du comblement du fossé primitif. Il s’agit d’un rebord de vase à lèvre éversée arrondie, caractérisant une forme éversée (du type jatte à profil en « S »), avec épaulement marqué sous le col. Ce fragment rappelle des productions habituelles de l’âge du Fer.

8Tous ces éléments n’autorisent pas une datation très ancienne du grand fossé. Peut-être avons-nous affaire à un ensemble assez tardif (extrême fin de l’âge du Fer ?).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Patrick Péridy, « Brétignolles-sur-Mer – Les Godinières » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Pays de la Loire, mis en ligne le 08 novembre 2020, consulté le 01 août 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/38308

Haut de page

Auteur

Patrick Péridy

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Patrick Péridy

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search