Navigation – Plan du site

AccueilRégionsPays de la Loire199543 – Maine-et-LoireVivy – La Moulin de Placé

1995
43 – Maine-et-Loire

Vivy – La Moulin de Placé

Sauvetage urgent (1995)
Responsable d’opération : Nicolas Pétorin

Entrées d’index

Année de l'opération :

1995

Nature de l'opération :

fouille préventive
Haut de page

Texte intégral

1De part et d’autre du ruisseau de la Fontaine-Suzon, qui marque la limite des communes de Blou et Vivy, des fondations de murs arasés, associées à un matériel archéologique disparate, attestent une occupation du Moyen Âge jusqu’à une période très récente. L’évaluation de ces vestiges a permis de distinguer des éléments de maçonneries attribués les uns aux ruines d’un petit moulin à eau, les autres à des bâtiments annexes, vraisemblablement liés à des activités agricoles. Quelques dizaines de mètres en amont, apparaissait dans un sondage une portion de fondation plus large que les précédentes, dénotant la présence d’un autre type de bâtisse.

2En complément de cette reconnaissance de terrain, une étude documentaire en archives retrouvait, pour le début du xvie s., une mention de ce moulin, ainsi que celle d’une maison et seigneurie de Placé.

3L’ensemble du site s’est révélé extrêmement arasé, aucune élévation (en dehors des parties basses du moulin), ni niveau de sol, n’ayant été conservé.

4Quelques structures en creux (fosses, silos, trous de poteaux, ...), disséminées sur les différents secteurs, ont pu être attribuées à une occupation ancienne des lieux (viiie-xe s.), mais leur répartition ne permet en aucun cas de déterminer une organisation spatiale, ni un type d’activité particulier.

5Le relevé des fondations de la bâtisse à l’écart du moulin (« Maison de Placé ») a livré le plan au sol d’une construction de 14 m sur 12 m, divisée en quatre pièces de surfaces inégales. Le matériel archéologique récolté ne permet pas de faire remonter sa construction au-delà du xive s. ; d’autre part, données archéologiques et étude documentaire concordent pour situer sa destruction aux xvie-xviie s.

6Deux phases principales de construction, au cours des xive et xve s., ont été mises en évidence, se traduisant par le redécoupage intérieur de la maison et l’adjonction d’une pièce supplémentaire, présentant la particularité de posséder une cheminée murale, élément assez rare en milieu rural pour ces époques. L’état initial de la bâtisse (12 m sur 11 m) offrait une partition beaucoup plus simple, en deux pièces, dont la plus grande possédait un foyer ouvert disposé dans un angle, à même le sol.

7Le moulin fut édifié à la fin du xve s., ou au tout début du xvie s., sur un petit îlot marneux, dans une dépression sans doute marécageuse, en bordure du ruisseau. Les fondations, qui s’appuient sur ce socle marneux, dessinent une construction de 10 m sur 7 m, présentant deux pièces de superficies sensiblement égales, auxquelles furent accolés au xviiie s. un four et une troisième pièce. De la « chambre basse » du moulin, comblée au xixe s, où aboutissait l’axe de la roue, il ne subsistait que le trou dans le mur destiné au passage de l’axe.

8Sans doute peu rentable, il est transformé en métairie au xviiie s. La dépression environnante est alors comblée, et, sur le remblai, est construit un bâtiment rectangulaire de 15 m par 8,50 m, auquel viendront s’adjoindre par la suite diverses extensions.

9L’ensemble est encore représenté sur le cadastre de 1814, et la meunerie y est pratiquée jusque dans la deuxième moitié du xixe s., date de la destruction de tout le bâti.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Nicolas Pétorin, « Vivy – La Moulin de Placé » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Pays de la Loire, mis en ligne le 01 décembre 2020, consulté le 22 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/38692

Haut de page

Auteur

Nicolas Pétorin

Afan

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Nicolas Pétorin

Afan

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search