Navigation – Plan du site

AccueilRégionsPays de la Loire199585 – VendéeDépartement de la Vendée

1995
85 – Vendée

Département de la Vendée

Prospection aérienne (1995)
Responsable d’opération : Patrick Péridy

Texte intégral

1Les résultats obtenus en 1995 (37 nouveaux sites) proviennent essentiellement des survols effectués en juillet, les prospections de fin de printemps sur céréales n’ayant pratiquement rien donné. Deux secteurs ont particulièrement été parcourus : le secteur est – nord-est du département et sa zone littorale.

2Les tronçons de voies constituent une proportion importante des trouvailles (25 %), les enclos quadrangulaires et les systèmes de fossés parcellaires entrant pour moitié dans l’ensemble des sites découverts. Plusieurs « réseaux » de chemins semblent se dessiner. Un premier foyer est situé dans la région Montaigu-Clisson, où nous trouvons une concentration remarquable de tronçons, avec parfois des enclos contigus. Des cas de recoupements de voies ont été mis en évidence. Un second « nœud routier » se trouve localisé sur le Talmondais et son arrière-pays. La densité des axes est toutefois moins importante qu’au nord.

3Ces différents tracés de voies s’interrompent au bout de quelques centaines de mètres ; leur raccordement est donc pour le moment problématique. Ce n’est sans doute que par l’accumulation des découvertes et le travail cartographique classique (repérage des alignements de haies, ...) que l’on pourra dresser les premiers linéaments d’un possible réseau antique.

4La partie littorale présente toujours un taux élevé de réponses, malgré les survols répétés. Les conditions climatiques ont permis cette année de révéler une catégorie de sites qui passe bien souvent inaperçue (les microstructures). Ces vestiges apparaissent en lumière très rasante. Ils se présentent sous la forme de taches aux contours non géométriques la plupart du temps, et matérialisent des emplacements de fosses. Leur repérage est une partie du futur programme de recherches.

5On signalera enfin la découverte d’un « camp » néolithique à double et triple ligne de fossés concentriques interrompus (interruptions simples), sur la commune de Landevieille. Ce type de découverte est tout à fait exceptionnel en région de bocage, de sorte que les jalons commencent à se préciser pour établir une « continuité » entre les ensembles du Sud-Vendée, des Deux-Sèvres et de Charente bien connus et les enceintes plus « nordiques » (les Prises, commune de Machecoul).

Fig. 1 – Landevieille, camp néolithique

Fig. 1 – Landevieille, camp néolithique

Cliché : P. Péridy.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Landevieille, camp néolithique
Crédits Cliché : P. Péridy.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/38977/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 865k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Patrick Péridy, « Département de la Vendée » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Pays de la Loire, mis en ligne le 01 décembre 2020, consulté le 01 août 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/38977

Haut de page

Auteur

Patrick Péridy

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Patrick Péridy

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search