Navigation – Plan du site

AccueilRégionsPays de la Loire199444 – Loire-AtlantiqueNantes – Château des Ducs : bâtim...

1994
44 – Loire-Atlantique

Nantes – Château des Ducs : bâtiment du Harnachement

Sondage (1994)
Responsable d’opération : Jérôme Pascal

Entrées d’index

Année de l'opération :

1994

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Texte intégral

1Les travaux de réaménagement muséographique du château des Ducs de Bretagne prévoyant la création d’un sous-sol technique dans le bâtiment du Harnachement, le Service régional de l’archéologie a été conduit à mener une opération de diagnostic.

2Cinq tranchées exploratoires ont été effectuées aux abords et à l’intérieur de ce bâtiment, édifié en 1784, à l’emplacement d’une terrasse d’artillerie, dite « Terrasse de Mercœur », accolée à la courtine du Levant dans les dernières années du xvie s.

3Les travaux archéologiques ont été grandement contrariés par la présence de nombreux réseaux et par l’impossibilité d’atteindre les niveaux profonds recouverts par plusieurs mètres de remblais instables.

4Les observations ont pu porter sur trois points.

  • Vestiges du Castel de la Tour Neuve : les compte rendus de travaux du xviiie s. et un plan de 1878 mentionnent la découverte de plusieurs éléments antérieurs au château de François II et Anne de Bretagne, à l’emplacement du Harnachement. Ils sont généralement attribués au Castel de la Tour Neuve (xiie-xive s.) et mis en relation avec les vestiges longtemps visibles au centre de la cour. Les travaux ont largement confirmé ces assertions, remettant au jour une face de la « tour polygonale », représentée sur le plan de 1878 et deux murs prolongeant les vestiges connus au centre de la cour.

  • La Terrasse de Mercœur : le mur ouest de la Terrasse de Mercœur a pu être localisé avec précision.

  • Le chantier de construction et les fondations du bâtiment du Harnachement : l’ampleur des travaux de fondations effectués pour le bâtiment du Harnachement, qui pourtant ne comporte pas de sous-sol, déjà connue par des documents d’archives (Bibliothèque Municipale, Nantes, manuscrit 2314) a été confirmée par nos fouilles. La largeur de la tranchée peut être estimée à 8 m à l’ouverture et les vestiges de constructions antérieures ont été systématiquement démolis, à l’exception notable du mur ouest de la Terrasse de Mercœur, qui a servi de fondation à une rangée de piliers soutenant la charpente. Deux structures de combustion, retrouvées à l’extérieur du bâtiment, sont probablement à mettre en relation avec le chantier.

5Si ce bilan peut être compté comme positif, pour une opération d’une ampleur somme toute assez faible, il n’est pas exempt de frustrations : les données archéologiques concernant les parties antérieures au xve s. restent désespérément absentes et la multiplication des sondages aboutit à un « mitage » irrémédiable du site.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jérôme Pascal, « Nantes – Château des Ducs : bâtiment du Harnachement » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Pays de la Loire, mis en ligne le 01 décembre 2020, consulté le 20 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/39683

Haut de page

Auteur

Jérôme Pascal

Afan

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jérôme Pascal

Afan

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search