Navigation – Plan du site
2006

Château-Thierry – Ruelle des Prêtres

Notice rédigée par : François Blary

Entrées d’index

Chronologique :

Antiquité, ép. contemporaine

Nature des opérations :

Fouille d'évaluation (EV)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 9033

Date de l'opération : 2006 (EV)

1Ce diagnostic archéologique est lié au projet de création de logements sur une parcelle de 1000 m2 située à l’extrémité ouest du lieu-dit de « La Madeleine ». Cette intervention avait pour objectif principal de reconnaître un secteur de la ville situé à la limite présumée des agglomérations, antique à l’ouest et médiévale et moderne à l’est. Le terrain accuse en cet endroit une forte déclivité en direction de l’ouest. Pour mener cette reconnaissance, trois tranchées parallèles ont été réalisées dans le sens de la pente, ouvrant ainsi un peu plus de 10 % des surfaces concernées par le projet d’aménagement.

2Si ces sondages révèlent l’absence de vestiges archéologiques construits et de ce fait ne justifie pas une opération de fouille plus approfondie, ils montrent toutefois la présence d’un phénomène de colluvionnement important sur ce versant postérieur à l’époque antique. La puissance maximale de ce dépôt progressif dépasse 2,50 m. Les coupes stratigraphiques mettent en évidence l’effet de terrasse à faible pente existant antérieurement à ces colluvionnements. La configuration du sol avant l’abandon n’est pas sans évoquer des horizons correspondant à d’anciens espaces de cultures en gradins surmontant le ru des Praillons.

3Seuls quelques tessons de céramique antique commune ont été recueillis à l’intérieur de ces dépôts. Ils ont été entraînés par le ravinement des sols de surface surmontant ce versant. Il est donc possible désormais d’envisager une occupation antique au sommet de ce relief à l’est, non loin de la rue de la Madeleine. La limite de l’agglomération antique dans ce secteur de la ville est donc probablement située plus à l’est que nous ne le pensions jusqu’à présent. L’aménagement de la parcelle close de murs en espace maraîcher avec deux terrasses disposant d’une pompe à eau est tardif, pas antérieur au début du XIXe s.

4Cette opération de diagnostic permet cependant d’apporter de nouveaux éléments à la connaissance de l’émergence du phénomène urbain de Château-Thierry.

5BLARY François (UACT)

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

François Blary, « Château-Thierry – Ruelle des Prêtres », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Picardie, mis en ligne le 01 mars 2006, consulté le 27 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/4332

Haut de page

Responsable d'opération

François Blary

COLL (UACT)

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals