Navigation – Plan du site
2006

Pierrefonds – Château

Notice rédigée par : Vincent Legros

Entrées d’index

Géographique :

Picardie, Oise, Pierrefonds

Nature des opérations :

Sondage (SD)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 8924

Date de l'opération : 2006 (SD)

1Une opération de sondage a été mise en œuvre dans le cadre d’aménagements portant sur la voirie du château de Pierrefonds (La Montée de César) et plus particulièrement pour évaluer l’impact de terrassements liés à la réalisation de réseaux d’eau sur d’éventuels vestiges conservés. Le potentiel archéologique semblait très limité dans ce secteur en raison de l’entretien des voiries au fil des siècles et particulièrement dans le cadre de corvées seigneuriales. C’est principalement la phase d’abandon du château au cours de la période moderne qui a favorisé la conservation d’un niveau d’occupation du bas Moyen Âge.

2Cette opération a consisté en la réalisation d’une tranchée transversale sur la voirie révélant une stratigraphie bien conservée. Un premier niveau de remblais et d’aménagement en radier de craie d’époques moderne et contemporaine, probablement mis en place par Viollet-le-Duc, ont scellé les niveaux d’occupation et de circulation antérieurs. Sous le radier de craie d’époque moderne, apparaissait vers - 0,70 m un niveau organique très sombre datant du bas Moyen Âge. Sa fouille a permis d’exhumer de la faune, de la tuile, quelques tessons de céramique et de repérer des traces de charbon de bois et du torchis. Ces éléments peuvent éventuellement attester la présence à cette période d’occupations aux abords de l’édifice. L’existence de structures construites à vocation d’habitat le long de l’accès peut caractériser une installation temporaire destinée à loger la main d’œuvre sur place dans le cadre des travaux de fortification entrepris vers la fin du XIVe s. par Louis d’Orléans. Le prolongement du sondage a révélé la présence de blocs calcaires équarris de gros calibre. Organisés dans l’axe de la voirie actuelle, ils témoignent d’aménagements antérieurs à la construction du château. Cette découverte de blocs calcaires appareillés dans le fond de la tranchée à moins de 1,80 m du niveau de circulation actuel permet de formuler plusieurs hypothèses. Cet aménagement antérieur au XIVe s. pouvait tout autant constituer une composante structurelle du sentier initial du XIIe s. ou bien une installation défensive, voir une construction indéterminée. Un sondage archéologique ponctuel n’était pas en mesure d’en identifier la fonction, ni même la chronologie par l’absence d’éléments datant. Les blocs ne comportaient pas non plus d’indices techniques particuliers si ce n’est le module mesuré. Cette structure peut être attribuable à une période antérieure au Moyen Âge.

3LEGROS Vincent (SRA)

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Vincent Legros, « Pierrefonds – Château », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Picardie, mis en ligne le 01 mars 2006, consulté le 24 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/4357

Haut de page

Responsable d'opération

Vincent Legros

SRA

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals