Navigation – Plan du site
2006

Feuquières-en-Vimeu – Aménagement du centre-ville

Notice rédigée par : Emmanuel Petit

Entrées d’index

Nature des opérations :

Fouille d'évaluation (EV)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 8965

Date de l'opération : 2006 (EV)

1Le projet, à l'initiative de la commune, concerne l'aménagement d'un lotissement situé à proximité du centre ville, dans un secteur constitué de vergers. La prescription est portée en deux tranches: tranche 1 (Zones 1 et 2) d'une superficie de 3,5 ha et tranche 2 (Zone 3) sur 3 ha qui ne fait pas partie de cette intervention. Elle est prévue dans un proche avenir qui reste à déterminer par l'aménageur. La zone à lotir est implantée sur le plateau, à 9 km de l'embouchure de la vallée de la Somme et à 8 km de la vallée de la Bresle (54 m NGF). La carte géologique mentionne ici du limon de plateau. Aucune découverte n’a été reconnue à cet endroit mais la forte densité de l'occupation archéologique environnante comporte un risque archéologique important. De plus, cette zone, située à proximité de l'église et du centre ville, suscite un intérêt sur les origines du village.

2Quinze tranchées principales ont été réalisées. Au total, les sondages ont porté sur 3 666 m2, soit 10,50 % de la surface concernée par l'aménagement. La profondeur de décaissement varie entre 0,50 m à 1,20 m. En effet, une épaisse couche de limon sableux de couleur brunâtre recouvre le substrat ainsi que l'ensemble des structures d'époque moderne. L'origine de cette couverture naturelle semble provenir soit d'un dépôt éolien et/ou de l'humus formé par la présence des zones boisées cernant l'emprise des parcelles existantes. Toutes les tranchées ont révélé la présence de structures fossoyées.

3Deux groupes se distinguent :

4   - le premier situé dans la Zone 1, aux abords de la rue Ferdinand-Buisson, est constitué d'un ensemble de fosses comblées essentiellement de matériaux de construction d'époque moderne.

5   - le second correspond à plusieurs réseaux de fossés de parcellaires dont l'organisation spatiale reste indéterminée.

6Les quelques éléments chronologiques recueillis dans les comblements de la plupart de ces structures, indiquent que leur aménagement serait contemporain du premier groupe évoqué plus haut. Le comblement de ces structures a livré également des matériaux de construction datant de la période moderne et contemporaine.

7Les investigations ont mis en évidence un ensemble de fosses associées à des fossés de parcellaires s'étendant sur l'ensemble de l'emprise. La présence d'une argilière située dans la parcelle 172, exploitée au siècle dernier et caractérisée par une importante dépression, aurait vraisemblablement entamé un ou plusieurs habitats éventuellement présents. Ces habitats s'intégreraient en toute logique au cordon d'habitation situé le long de la voirie actuelle. Ils répondent au schéma d'organisation du village depuis le début du XVlle s.

8L'examen d'une photographie du siècle dernier, publiée dans un bulletin municipal en 1988, montre que l'ancien cimetière se situait autour de l'église. Les tranchées de sondage ont montré que celui-ci ne s'étendait pas au-delà de la rue Ferdinand-Buisson.

9PETIT Emmanuel (Inrap)

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Emmanuel Petit, « Feuquières-en-Vimeu – Aménagement du centre-ville », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Picardie, mis en ligne le 01 mars 2006, consulté le 26 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/4400

Haut de page

Responsable d'opération

Emmanuel Petit

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals