Navigation – Plan du site
2006

Beauvais – Place Calvin, abords de la Cathédrale

Notice rédigée par : Sébastien Lefèvre

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 8990

Date de l'opération : 2006 (EV)

1La requalification de la place Calvin ainsi que la plantation de treize arbres a nécessité la réalisation de cette opération. Dix fosses alignées, d’une profondeur de 1,60 m en moyenne, ont ainsi été ouvertes sur le côté sud-est de la place Calvin (superficie totale : 26,15 m²) et trois autres, plus profondes (2,30 m environ), le long du côté sud-ouest de la rue Saint-Pierre (superficie totale : 15,38 m²). Bien que la dimension de ces excavations soit assez modeste, leur alignement a permis d’avoir une bonne vision de la stratigraphie de ce secteur de la ville où peu d’interventions archéologiques ont été menées jusqu’alors.

2La superposition de l’ancien cadastre avec le plan de localisation des sondages a révélé que les fosses de la place Calvin se situent légèrement en retrait d’habitations qui bordaient le côté nord-ouest de la rue Saint-Nicolas et qui étaient encore en élévation avant les bombardements de la seconde guerre mondiale. Quelques vestiges maçonnés (XIXe s. et XXe s.), appartenant vraisemblablement aux bâtiments situés derrière ces demeures, ont été mis au jour (murs, cuves, puisards, etc.). Les secteurs non atteints par ces constructions contemporaines présentent des horizons de terres noires qui correspondent à des niveaux de jardins successifs (XIIIe s. et XVIIe s.) percés par de multiples structures en creux (fosses, latrines). La réalisation des trois fosses de la rue Saint-Pierre, menée conjointement avec la surveillance du terrassement d’une tranchée ouverte pour le passage de réseaux divers (eau, électricité), a donné l’occasion de découvrir des vestiges maçonnés appartenant aux maisons qui s’élevaient le long de cette voie. Ces habitations furent détruites, elles aussi, lors des bombardements. Un mur de façade parementé, large de 1,50 m, a été mis au jour le long de cette rue ainsi que deux autres perpendiculaires à cette première construction. Ces maçonneries sont constituées de blocs de craie liés au mortier qui présentent des traces de bretture. Elles délimitent probablement des caves de demeures, pouvant remonter aux XIIIe s.-XVe s., et des zones jardins. Le mur de façade comporte, sur son parement externe, une assez forte proportion de pierres calibrées antiques en réemploi. Au moins trois inhumations ont été identifiées dans les zones de jardins probablement à mettre en relation avec la présence à proximité de l’hôpital Saint-Thomas des Pauvres Clercs fondé en 1189. En retrait, a été découvert un second mur de façade qui témoigne d’un élargissement de la chaussée et d’une reconstruction de ces habitations vers le XVIIe s. Un mur perpendiculaire au précédent appartenant à la même phase a également été reconnu. Ces constructions délimitent également des zones de caves voûtées et de jardins.

3LEFÈVRE Sébastien

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Sébastien Lefèvre, « Beauvais – Place Calvin, abords de la Cathédrale », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Picardie, mis en ligne le 01 mars 2006, consulté le 24 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/4407

Haut de page

Responsable d'opération

Sébastien Lefèvre

SA de Beauvais

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals