Navigation – Plan du site
2006

Rochy-Condé – Rue de l'Église et rue de la Place

Notice rédigée par : Martine Derbois

Entrées d’index

Chronologique :

Empire romain

Géographique :

Picardie, Oise, Rochy-Condé

Nature des opérations :

Fouille d'évaluation (EV)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 8847

Date de l'opération : 2006 (EV)

1Suite au dépôt d’un permis de construire d’un lotissement pavillonnaire aux abords immédiats du centre-ville et de l’église de Rochy-Condé, un diagnostic a été réalisé sur une surface de 29 442 m2 au lieu-dit « Le Village ».

2Le site est localisé en bordure du Thérain où le substrat se caractérise par des alternances d’argile à silex et de limon brun texturé (BT) d’épaisseur variable. Sous ce limon, du sable et du limon crayeux contiennent de la macrofaune, des escargots de bord de rivière et montre des traces d’activités hydromorphiques.

3Seize tranchées linéaires et fenêtres ont été décapées qui correspondent à 28 % de la surface du projet. Elles ont permis de repérer les abords d’un habitat gallo-romain, des fossés de parcellaire, huit inhumations mal conservées en pleine terre, sans mobilier et alignées est-ouest en limite ou dans l’axe supposé d’un fossé arasé qui sont sans doute contemporaines de l’occupation romaine, un grand édifice rectangulaire sur poteaux non daté et des chablis ou de la clôture récente.

4Le grand édifice sur poteaux, axé nord-ouest - sud-est, a fait l’objet d’un décapage exhaustif. Son ossature comporte dix-huit poteaux porteurs implantés sur trois rangs parallèles qui indiquent une emprise au sol d’au moins 7,50 m de large sur 18,50 m de long. Les poteaux sont calés avec des blocs de calcaire dont un fragment de bas-relief provenant vraisemblablement de l’occupation gallo-romaine. Un seul petit tesson de panse provient des structures de cet édifice et ne permet pas de mieux documenter celui-ci. L’aménagement des poteaux rappelle entre autres celui des édifices régionaux de la fin du haut Moyen Âge sans pour autant permettre de l’attribuer avec certitude à ce type d’occupation.

5En raison du mauvais état de conservation des vestiges et d’une carence certaine en mobilier permettant de caractériser les diverses occupations, le terrain a été restitué à l’aménageur.

6DERBOIS Martine (Inrap)

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Martine Derbois, « Rochy-Condé – Rue de l'Église et rue de la Place », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Picardie, mis en ligne le 01 mars 2006, consulté le 17 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/4442

Haut de page

Responsable d'opération

Martine Derbois

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals