Navigation – Plan du site
2008

Les minières dans les Combrailles

Responsable(s) des opérations : Guy Massounie
Notice rédigée par : Guy Massounie

Entrées d’index

Chronologique :

Antiquité romaine

Géographique :

Auvergne, Puy-de-Dôme (63)

Nature des opérations :

Prospection thématique (PRT)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : OA6422

Date de l'opération : 2008 - 2009 (PT)

1Des prospections sont menées depuis plusieurs années dans une quinzaine de communes de la Haute-Combraille, à la recherche de mines antiques, en se basant sur les toponymes pouvant évoquer ce type d’activité. C’est seulement une douzaine de minières qui ont été repérées sur un total de 19 sites. Malgré tout, la présence de l’or est effective sur deux de ces sites (batée).

2Ces prospections viennent compléter celles de P. Rigaud. Le nombre de communes parcourues est de l’ordre d’une quarantaine sur un total d’une centaine. Si cette proportion paraît très satisfaisante, il faut cependant remarquer qu’il s’agit de prospections pédestres pas toujours efficaces dans un espace occupé par une majorité de prairies et dont le paysage a été remanié par plusieurs remembrements. C’est pourquoi de nombreux sites n’ont pu être repérés.

3Malgré tout, il est possible d’affirmer qu’à l’instar du Limousin, les Combrailles ont représenté un potentiel minier exceptionnel. En effet, c’est plus d’une centaine de sites qui ont été repérés, avec une exploitation très ancienne (gauloise et gallo-romaine). Les métaux extraits sont surtout l’or (dans les filons de quartz), mais également l’argent, le plomb et le fer.

4Toutefois un gros travail reste à faire pour affiner ces recherches : la datation est très souvent aléatoire, les conditions d’exploitation n’apparaissent pas (en particulier les habitats des mineurs), et les quantités extraites restent inconnues. Pour cela, il faudrait conduire des recherches plus efficaces sur la totalité du territoire (LIDAR ?), entreprendre la fouille de certains sites (comme en Limousin) et mener des études paléo-environnementales pour appréhender les activités humaines (palynologie, géochimie isotopique, etc.).

5Communes concernées : Bromont-Lamothe, Condat-en-Combraille, Charensat, Espinasse, Gouttières, La Goutelle, Pontaumur, Prondines, Saint-Etienne-des-Champs, Saint-Germain-près-Herment,ainsi que Combraille, Lastic, Verneugheol, Montfermy et Saint-Jacques-d’Ambur sur lesquelles aucun site minier n'a été repéré.

6Massounie Guy

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Guy Massounie, « Les minières dans les Combrailles », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne, mis en ligne le 01 mars 2010, consulté le 11 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/461

Haut de page

Responsable d'opération

Guy Massounie

Université Clermont-Ferrand

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals