Navigation – Plan du site
2006

Combronde – Les Cruchades, Les Cruchets, ZAC de l'Aize (phase 3)

Responsable(s) des opérations : Ulysse Cabezuelo
Notice rédigée par : Ulysse Cabezuelo

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 2006/44 et 2006/202

Date de l'opération : 2006 (EX)

1La « zone d’activités de l’Aize » est située au nord du bourg de Combronde, de part et d’autre de la RN 144 qui relie Clermont-Ferrand à Bourges, à l’intersection de cette route avec la bretelle de sortie de l’autoroute A 71.

2 L’intervention archéologique liée à cet aménagement se déroule en plusieurs phases. Les sondages effectués en octobre 2005 lors de la première opération se sont révélés archéologiquement négatifs (BSR 2005, p. 93, Ulysse Cabezuelo). Les seuls vestiges mis au jour ont été des fosses d’extraction d’argile du siècle dernier. D’autres témoins de cette activité ont été repérés lors de la deuxième phase, menée du 14 au 31 mars 2006. Le cimetière médiéval de la Magdelaine dont on soupçonnait l’existence a été localisé.

3 Les parcelles concernées par cette troisième phase sont situées à l’est de la route nationale, au lieu-dit « Les Cruchades ». Les sondages, effectués du 5 au 27 septembre 2006, ont permis de mettre au jour des fosses, des fossés et des drains contemporains ou d’époque indéterminée (Fig. n°1 : Relevé planimétrique du site médiéval des « Cruchades » ).

4Deux fossés, l’un orienté est-ouest et l’autre nord-sud, ont livré des fragments de tegulaeet de nombreux fragments de céramique attribuables à la période du Haut-Empire, plus précisément de la fin du Ier s. et de la première moitié du IIe s. de notre ère. Ils correspondent certainement à des limites parcellaires. Un gros bloc de basalte, trouvé dans l’axe du fossé est-ouest, fait probablement office de borne.

5 Ce type de marquage au sol du parcellaire a déjà été rencontré sur d’autres sites. C’est le cas en particulier autour de l’habitat rural gallo-romain des « Contamines », à Gannat, fouillé en 1994 par André Rebiscoul (BSR 1994, p. 18-19).

6 Un site médiéval a été découvert. Il s’agit d’un ensemble d’au moins quatre constructions qui correspondent certainement à de l’habitat (Fig. n°2 : Structure médiévale - bâtiment A (au nord du site : voir fig. 1)) et (Fig. n°3 : Structure médiévale - bâtiment B (au sud du site : voir fig. 1)).

7Le plan complet des bâtiments n’a pas été observé dans le cadre de ce diagnostic. En effet, les fondations (ou solins) ne sont pas construites en continu. Reste à savoir pourquoi ce traitement particulier des fondations seulement à quelques endroits ? Il faut noter que, dans deux cas, il s’agit d’un angle doté d’une fondation empierrée. Un dallage et une zone charbonneuse, qui doivent correspondre à des foyers, sont liés à ces angles. Même si la partie enterrée est empierrée, rien ne prouve que l’élévation l’était aussi. Les endroits où la fondation (ou solin) est constituée de pierres correspondent probablement à des points stratégiques. Ces points devaient servir de supports à des poutres horizontales qui soutenaient des murs en matériaux périssables comme le bois et le pisé. Seule une fouille exhaustive et fine du site permettra de comprendre l’agencement de cet habitat. Aucune trace de mortier n’a été repérée entre les pierres. Le liant était peut-être constitué d’un sédiment argileux qu’il n’a pas été possible d’identifier, car identique aux niveaux environnants.

8 L’enfouissement des vestiges varie de 0,35 m à 0,50 m. Le site a livré de nombreux fragments de céramique attribuables en grande majorité au XIIIe s. de notre ère. Il faut tout de même noter la présence de céramique du XIVe s. dans l’une des structures. Le cimetière de la Magdelaine, situé à environ250 m au nord, est occupé à la même période. Le type de vases rencontré, des jattes, des vases de stockage, des pots culinaires, des jarres des cruches et des pichets, évoque plus un usage domestique et montre que nous sommes bien dans un milieu d’habitat.

9Ulysse Cabezuelo avec la collaboration de Pascal Combes, Julie Gasc, Jérôme Grasso, Alban Horry et la participation de Loeiz Rialland

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Relevé planimétrique du site médiéval des « Cruchades »

Fig. n°1 : Relevé planimétrique du site médiéval des « Cruchades »

Auteur(s) : Grasso, Jérôme ; Gasc, Julie. Crédits : Gasc Julie ; Grasso Jérôme (2006)

Fig. n°2 : Structure médiévale - bâtiment A (au nord du site : voir fig. 1)

Fig. n°2 : Structure médiévale - bâtiment A (au nord du site : voir fig. 1)

Auteur(s) : Cabezuelo, Ulysse (INRAP). Crédits : Cabezuelo Ulysse ; INRAP (2006)

Fig. n°3 : Structure médiévale - bâtiment B (au sud du site : voir fig. 1)

Fig. n°3 : Structure médiévale - bâtiment B (au sud du site : voir fig. 1)

Auteur(s) : Cabezuelo, Ulysse (INRAP). Crédits : Cabezuelo Ulysse ; INRAP (2006)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Relevé planimétrique du site médiéval des « Cruchades »
Crédits Auteur(s) : Grasso, Jérôme ; Gasc, Julie. Crédits : Gasc Julie ; Grasso Jérôme (2006)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/4726/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 41k
Titre Fig. n°2 : Structure médiévale - bâtiment A (au nord du site : voir fig. 1)
Crédits Auteur(s) : Cabezuelo, Ulysse (INRAP). Crédits : Cabezuelo Ulysse ; INRAP (2006)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/4726/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 26k
Titre Fig. n°3 : Structure médiévale - bâtiment B (au sud du site : voir fig. 1)
Crédits Auteur(s) : Cabezuelo, Ulysse (INRAP). Crédits : Cabezuelo Ulysse ; INRAP (2006)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/4726/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 24k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Ulysse Cabezuelo, « Combronde – Les Cruchades, Les Cruchets, ZAC de l'Aize (phase 3) », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne, mis en ligne le 01 mars 2006, consulté le 03 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/4726

Haut de page

Responsable d'opération

Ulysse Cabezuelo

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals