Navigation – Plan du site
2006

Cours des rivières Allier et Cher – Emplacement présumé d'un pont dans le cours du Cher à Montluçon entre les ponts Saint-Pierre et Saint-Jacques

Responsable(s) des opérations : Olivier Troubat
Notice rédigée par : Olivier Troubat

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 80

Date de l'opération : 2006 (PI)

1L’opération de prospection subaquatique menée dans la rivière du Cher à Montluçon a permis de mettre au jour plusieurs éléments :

2    - des paléo-chenaux ont été reconnus dans plusieurs zones de la ville, définissant des cours fossiles sur une largeur de 2 km et un lit actuel fixé seulement à la fin du XIXe s. Cela explique les découvertes d’éléments normalement terrestres dans la partie de la rivière prospectée.

3    - un pont de bois d’une largeur de 8 m a été relevé. Une dendrochronologie a permis de dater plusieurs phases. Un pont a été construit vers 1782. Une reconstruction moins sûre a peut être eu lieu après 1830. Une réutilisation d’éléments antérieurs a été faite en 1878. La phase finale est celle d’un solide pont construit cette année là à l’occasion de la reconstruction du pont Saint-Pierre voisin. Cette reconstruction eut lieu pendant deux ans. La ville connaît alors une très forte expansion avec des aciéries et haut-fourneaux sur les deux rives de la rivière avec transport du minerai arrivé par péniche depuis la rive gauche et transport des produits métallurgiques finis depuis les usines de la rive droite.

4    - un aménagement linéaire pavé, fait de plusieurs couches horizontales (gros rocs de 0,50 cm, puis galets égalisant les blocs et dépassant de 0,10 cm-0,20 cm, gravier et liant sur 0,10 cm dallage de 0,15 cm), sans aménagements verticaux (ravinement important, substrats emmenés sur les côtés) et large de 6,20 m avec pierre centrale de séparation, a été reconnu dans le lit de la rivière. Il est en assez bon état sur environ 60 m linéaires. Cet aménagement, visible en amont sur des cartes postales anciennes, part de la rive gauche venant du quartier des Fours-à-Chaux, en amont du pont Saint-Pierre. Il a été détruit dans cette partie par des travaux de calibrage de la rivière en 1960. Il passe dans le Cher dans la zone reconnue, puis il se rapproche en aval de la rive gauche et semble prendre une direction nord, dans le quartier de Blanzat.

5    - une roche monolithique d’origine naturelle, de 0,80 m de long et de 180 kg, affectant une forme ovoïde et un réseau de « cordage » naturel, a été sortie. Deux expertises ont été réalisées par des spécialistes : géologie et taille. Cette roche n’appartient pas aux substrats locaux et son origine a pu être trouvée : elle provient d’une carrière située à 3 km. Elle n’appartient à aucun aménagement local reconnu jusqu’à présent. Son transport sur la zone est artificiel. Le réseau naturel cordé a été accentué au moyen d’une broche à pointe fine ou pointerolle à pointe arrondie, pour obtenir un relief égal d’environ 3 cm.

6    - les fondations de ponts médiévaux à modernes avec restes importants de piles d’éperons et contre-éperons et poteaux de palplanches ont été retrouvées, mais non encore relevées sous les piles du pont Saint-Pierre.

7    - l’utilisation très ancienne de la carrière des « Serpents », en limite de Montluçon et Lavault-Sainte-Anne paraît devoir être envisagée.

8Ces découvertes doivent se prolonger par une étude des franchissements et aménagements du Cher dans l’agglomération de Montluçon. Plusieurs pistes incitent à penser que la zone principale prospectée, entre les ponts Saint-Pierre et Saint-Jacques, est une zone importante de franchissement.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Olivier Troubat, « Cours des rivières Allier et Cher – Emplacement présumé d'un pont dans le cours du Cher à Montluçon entre les ponts Saint-Pierre et Saint-Jacques », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne, mis en ligne le 01 mars 2006, consulté le 13 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/4734

Haut de page

Responsable d'opération

Olivier Troubat

BEN

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals