Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCorse20182A – Corse-du-SudBonifacio – Piantarella

2018
2A – Corse-du-Sud

Bonifacio – Piantarella

Fouille programmée (2018)
Responsable d’opération : Gaël Brkojewitsch
Notice rédigée avec Séverine Blin, Laetitia Cavassa, Sylvie Byl, Pascal Neaud et Stéphanie Raux

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : CNRS

Texte intégral

1La campagne de fouille programmée 2018 sur l’établissement romain de Piantarella (fig. 1) s’inscrit dans le projet collectif de recherche « Les Bouches de Bonifacio à l’époque romaine : approches archéologique et géoarchéologique ».

Fig. 1 – Plan général de l’établissement

Fig. 1 – Plan général de l’établissement

DAO : G. Brkojewitsch (Metz Métropole).

2Les objectifs généraux visent à rassembler et critiquer la documentation ancienne, à décrire les vestiges, à caractériser le site, à dater les différentes phases de fonctionnement et à procéder à l’étude du mobilier avant son inventaire complet. Afin de répondre à ces objectifs, plusieurs actions ont été menées durant la campagne de 2018. Dans le cadre d’une fouille archéologique, deux secteurs clés ont été étudiés pour apporter des réponses sur la structuration et la datation du monument (les pièces A10-11-12 pour les bains et les espaces G4-G15 dans le corps de logis). Sur la base de la documentation graphique produite depuis 2015, un travail de description puis d’étude du bâti a été engagé. L’étude du mobilier des fouilles anciennes a été menée à son terme dans la perspective d’un bilan qui précède l’étude du matériel issu des fouilles récentes.

3La fouille a principalement concerné deux secteurs. Au sud, l’étude des bains a été poursuivie avec le dégagement de plusieurs pièces (pièces A10, A12 et A14) qui complète les travaux entrepris antérieurement dans les pièces A9 et A10 (fig. 2). Un travail de synthèse a également été initié sur le système hydraulique, notamment le système d’évacuation des eaux en usage durant la phase d’occupation tardive. Les principaux résultats concernent la découverte de trois foyers antérieurs à la mise en place du praefurnium A12, lui-même antérieur au praefurnium construit en A9.

Fig. 2 – Vue zénithale des secteurs fouillés dans les bains en 2018

Fig. 2 – Vue zénithale des secteurs fouillés dans les bains en 2018

Cliché : Panorama.

4En plus des apports sur l’organisation générale des différents circuits de bains, la mise au jour de mobilier archéologique d’époque flavienne dans les remblais qui condamnent la phase fonctionnelle de A12 constitue une avancée. Un premier phasage basé sur les datations absolues et sur la relation stratigraphique observable dans le bâti est à présent envisageable.

5Le travail engagé sur les conduites d’eau provenant des pièces A1-A2 et conduisant l’eau vers la plage en contournant le monument par le sud-ouest permet de proposer l’existence de deux parcours différents. Le second parcours est certainement tracé après la mise en place des aménagements et des murs liés à l’argile, contemporaine du praefurnium A9. Ce conduit pourrait avoir fonctionné en complément ou en remplacement de la grande conduite cn233 qui traverse les pièces C4 et C5 avant de rejoindre la cour centrale.

6La fouille de la pièce G4 (fig. 3), sur une surface de 100 m2, a permis de mettre en évidence l’existence de quatre pièces : G4, G19, G20 et G21. D’un point de vue architectural, une partie des cloisons renvoie aux premières phases de construction en opus reticulatum tandis qu’une série de modifications intervient plus tardivement en mettant en œuvre des tuiles liées à l’argile. Le sol de la pièce G4 a livré un semis de bronze probablement augustéen, mais cela reste à confirmer après le nettoyage et la stabilisation de l’objet. Une stratigraphie assez complexe a été observée dans la pièce G19, avec notamment à la base une couche très charbonneuse et fortement anthropisée entaillée par un système d’évacuation de l’eau qui reste cohérent avec l’hypothèse émise précédemment d’un espace de service. Un couloir d’entrée a été aménagé tardivement dans la pièce G21, qui est délimitée à l’est par un mur de moellons en remploi lié avec de l’agile et dont le sol de mortier blanc est relativement soigné. Les pièces G19 et G20 donnaient accès à un espace dans lequel est construit un aménagement octogonal qui était rempli de matériel déclassé et où les restes fauniques dominaient. L’interprétation de cet espace n’est pas encore possible faute d’une fouille extensive.

Fig. 3 – Vue zénithale de la fouille de la pièce G4

Fig. 3 – Vue zénithale de la fouille de la pièce G4

Cliché : Panorama.

7La mission 2018 a également été consacrée à l’inventaire et l’étude du matériel en céramique, réalisée par L. Cavassa, de la collection P.-M. Agostini conservée dans les locaux de la mairie de Bonifacio. A. Stoll a eu en charge la réalisation de l’ensemble des dessins du mobilier.

8Cette collection issue des fouilles de P.-M. Agostini dans les années 1980 n’avait jamais été exhaustivement étudiée. Ont ainsi été comptabilisés 484 fragments (NFR) représentant 323 individus minimum (NMI). Il ressort de cette étude une grande variété de classes céramiques illustrant une occupation du site depuis le ier s. jusqu’au iiie s. apr. J.‑C. En outre, trois éléments en marbre ont été étudiés et dessinés. Ils appartiennent à un chapiteau corinthianisant, à un fragment de mèche et à un fragment de draperie. Ces éléments indiquent l’utilisation du marbre dans les décors architectoniques de l’établissement. L’instrumentum, le verre, la faune ont été récoltés, nettoyés et conditionnés. Ils sont en cours d’étude.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan général de l’établissement
Crédits DAO : G. Brkojewitsch (Metz Métropole).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/50001/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 426k
Titre Fig. 2 – Vue zénithale des secteurs fouillés dans les bains en 2018
Crédits Cliché : Panorama.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/50001/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 1,4M
Titre Fig. 3 – Vue zénithale de la fouille de la pièce G4
Crédits Cliché : Panorama.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/50001/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 1,4M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gaël Brkojewitsch, Séverine Blin, Laetitia Cavassa, Sylvie Byl, Pascal Neaud et Stéphanie Raux, « Bonifacio – Piantarella » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 08 janvier 2021, consulté le 16 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/50001

Haut de page

Auteurs

Gaël Brkojewitsch

Metz Métropole, Centre Camille-Jullian (UMR 7299)

Articles du même auteur

Séverine Blin

CNRS, Aoroc (UMR 8546)

Articles du même auteur

Laetitia Cavassa

CNRS, Centre Camille-Jullian (UMR 7299)

Articles du même auteur

Sylvie Byl

Université libre de Bruxelles

Articles du même auteur

Pascal Neaud

Inrap

Articles du même auteur

Stéphanie Raux

Inrap

Articles du même auteur

  • Aléria – Lamajone [Texte intégral]
    Opération de sauvegarde par l’étude (2019)
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Corse
  • Aléria – Mare Stagno [Texte intégral]
    Fouille programmée (2018)
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Corse
  • Aléria – Mare Stagno [Texte intégral]
    Fouille programmée (2017)
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Corse
Haut de page

Responsable d’opération

Gaël Brkojewitsch

Metz Métropole, Centre Camille-Jullian (UMR 7299)

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search