Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCorse20182A – Corse-du-SudSainte-Lucie-de-Tallano – Église ...

2018
2A – Corse-du-Sud

Sainte-Lucie-de-Tallano – Église Saint-Jean-Baptiste

Fouille programmée (2018)
Responsable d’opération : Patrick Ferreira

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1L’église Saint-Jean-Baptiste se situe sur la commune de Sainte-Lucie-de-Tallano, au lieu-dit Pieve e San Giovani. Construite sur les terres de l’ancienne pieve d’Attalà, elle est aujourd’hui isolée et éloignée des villages. Le cours d’eau du Rizzanese coule en contrebas de l’église à environ 500 m. L’édifice est construit sur un promontoire « poggio », au sommet aplani, représentant une surface de 400 m2 (fig. 1). Il culmine à environ 325 m NGF.

Fig. 1 – Vue générale de la fouille

Fig. 1 – Vue générale de la fouille

Clichés et DAO : P. Ferreira, M. Seguin (Inrap).

2Le cadre historique de notre fouille s’inscrit dans ce que les textes du bas Moyen Âge désignent comme l’« Au-delà des Monts » (A Tirra Dila Da Monti), et qui correspond à l’actuelle Corse-du-Sud, alors que le nord de l’île est nommé l’« En-deçà des Monts » (Cismonté). C’est à l’intérieur de cet espace historique intimement lié à la géographie physique que prend place notre étude.

3Saint-Jean-Baptiste est une église de pieve. La pieve est une unité territoriale géographique assez bien délimitée dont l’origine n’est pas véritablement établie ; elle correspond à un découpage du territoire qui prend comme frontières les limites de crête qui encadrent les vallées.

4En 2018, une première opération de fouille archéologique programmée s’est déroulée dans la continuité des travaux menés en 2014 par l’Inrap à l’intérieur de l’édifice. Les objectifs de cette campagne devaient répondre aux problématiques abordées lors des campagnes précédentes, habituelles sur un site religieux. Il s’agissait de poursuivre la documentation sur les aménagements liturgiques observés en 2014, de répondre à la problématique funéraire et de vérifier la présence de structures archéologiques plus anciennes évoquées par nos prédécesseurs. Ces travaux permettront de proposer une chronologie complète d’un type de site emblématique en Corse que sont les églises de pieve.

5Une surface de fouille de plus de 30 m2 a été ouverte lors de cette campagne. Les observations archéologiques sont dans la continuité de celles faites en 2014.

6Actuellement, trois phases principales se dégagent :

  • la phase la plus récente correspond à l’utilisation de l’espace de la nef comme lieu d’inhumation à la fin de la période moderne et au début de l’époque contemporaine ;

  • la deuxième phase d’occupation est marquée par un niveau de sol en carreaux de terre cuite retrouvé en 2014 et 2018 ;

  • la troisième phase a été mise en évidence par la fouille des bases d’un mur de séparation entre la nef et le presbyterium, décrit par Mgr Mascardi lors de la visite apostolique de 1587.

7Même si pour l’instant, rien ne le laisse pressentir, hormis les observations anciennes réalisées par G. Moracchini-Mazel, la présence d’une construction plus ancienne n’est pas encore complètement exclue.

8Dans l’optique de finaliser la fouille en 2019, l’approche globale du sanctuaire documentera de la manière la plus exhaustive possible l’histoire du site. Ceci permettra dans un second temps de proposer un projet de valorisation de ce site, déjà en partie amorcé par la commune de Sainte-Lucie-de-Tallano.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Vue générale de la fouille
Crédits Clichés et DAO : P. Ferreira, M. Seguin (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/50062/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 617k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Patrick Ferreira, « Sainte-Lucie-de-Tallano – Église Saint-Jean-Baptiste » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 08 janvier 2021, consulté le 23 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/50062

Haut de page

Auteur

Patrick Ferreira

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Patrick Ferreira

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search