Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCorse20182B – Haute-CorseBastia – Les Jardins Romieu

2018
2B – Haute-Corse

Bastia – Les Jardins Romieu

Opération préventive de diagnostic (2018)
Responsable d’opération : Astrid Huser

Entrées d’index

Année de l'opération :

2018

Numéro d’opération :

081624

Chronologie :

époque moderne

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1Un bref diagnostic archéologique a été effectué par deux archéologues de l’Inrap dans la partie haute des Jardins Romieu, adossée au palais des Gouverneurs. Il a permis de mettre en lumière certains épisodes liés à l’histoire de la citadelle et à la présence, dès l’origine, d’une aire de jardins.

Fig. 1 – Plan général des sondages, côté palais des Gouverneurs

Fig. 1 – Plan général des sondages, côté palais des Gouverneurs

DAO : S. Bonnaud (Inrap) ; topographie : cabinet MEDORI.

2La zone concernée désigne, dès l’édification du palais, un jardin d’agrément, comme l’illustre un premier plan de 1602.

3On y distingue l’imposante masse du palais et les premiers alignements de maisons de la citadelle, et sur notre emprise, un verger triangulaire avec des arbres. Le périmètre n’est pas défendu en dehors de la côte elle-même, visiblement accidentée. Une vue cavalière antérieure à 1633 nous en donne la configuration, avec une falaise naturelle de part et d’autre du jardin qui prend la forme d’un petit vallon en amphithéâtre avec arbres et maraîchage. Les sondages effectués montrent que les niveaux anciens ont été enfouis sous une mise en terrasse récente du terrain. Une série de murs bien maçonnés et fonctionnant ensemble (mêmes mortier et mode de construction) doit tracer une ancienne limite, antérieure aux murs talutés actuels qui soutiennent le terre-plein. Aucun sol de circulation associé n’a été trouvé à - 1,30 m, indice de niveaux plus bas.

4Ce dispositif est associé à un bac à chaux, un chemin induré en pente et la trace d’une limite par une bordure de lauzes séparant terre végétale et circulation. Ce niveau est ancien, daté par la céramique des xvie-xviie s. On notera, à son contact, l’impact direct du xxe s., qui reverse des remblais jusqu’à 1,30 m de profondeur, mêlant céramique actuelle et plus ancienne, culs de bouteille, carabine en plastique.

5En contre-haut, sur la courte terrasse face au donjon et contre lui, deux bassins accolés et le sol d’une pièce font état de carreaux de ciment rouge et blanc datables de la fin du xixe s. Ils peuvent être associés à la « maison du Colonel » qui figure à cet endroit sur un plan de 1880.

6La citerne de la haute ville n’apparaît qu’en 1756 sur les plans et est donc tardive, édifiée en élévation sur le rocher face aux fossés et au donjon du palais. Rappelons que deux immenses citernes sont dévolues au palais des Gouverneurs dès le xvie s.

7Grâce à une équipe de professionnels, nous avons pu pénétrer en rappel dans la structure (L. 10 x l. 7 x h. 6 m) et constater en direct la qualité de l’eau et l’excellente conservation de la citerne, alimentée par deux canalisations du côté de la place et régulée par un trop-plein à l’opposé. Des plans de l’époque rendent compte de son inscription précise en 1840.

8Si les travaux de mise en valeur de cette zone pentue impliquent de descendre sous 1 m de profondeur, un suivi des travaux devrait permettre d’enregistrer cet espace particulier de jardins lié à la fondation du palais des Gouverneurs. Il est évident que l’intérêt archéologique que revêt cet espace est indissociable de l’étude nécessaire de l’ensemble de la citadelle, aux racines de la ville de Bastia.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan général des sondages, côté palais des Gouverneurs
Crédits DAO : S. Bonnaud (Inrap) ; topographie : cabinet MEDORI.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/50203/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 480k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Huser, « Bastia – Les Jardins Romieu » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 08 janvier 2021, consulté le 01 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/50203

Haut de page

Auteur

Astrid Huser

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Astrid Huser

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search