Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCorse20182B – Haute-CorseLucciana – Campiani (parcelles 96...

2018
2B – Haute-Corse

Lucciana – Campiani (parcelles 96 et 163)

Opération préventive de diagnostic (2018)
Responsable d’opération : Astrid Huser

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1Le présent diagnostic archéologique porte sur deux parcelles conjointes, d’une superficie totale d’environ 25 575 m2, allongées et orientées sud-nord, perpendiculairement à la Strada Figarella qui les longe sur leur petit côté (fig. 1). L’environnement rural de la zone est entamé à l’est par l’amorce du lotissement.

Fig. 1 – Plan général du site

Fig. 1 – Plan général du site

Topographie : M. Seguin (Inrap) ; DAO : S. Bonnaud (Inrap).

2Désormais également assigné à lotissement, le secteur a été depuis 20 ans un lieu de pacage pour brebis, impliquant un labour annuel pour y faire pousser de l’herbe drue. Avant ce temps, c’est la vigne qui dominait, arrachée à l’arrivée du berger sur les lieux, ce qui se traduit par deux temps de labour distincts. Les labours actuels, avec une terre friable et des traces encore très lisibles en surface, sont orientés dans le sens longitudinal de la parcelle actuelle, soit nord-sud. La culture de la vigne garde une terre plus compacte et entame les sédiments jusqu’à 0,50 m ; c’est elle qui a dérasé la couche antique identifiée. Celle-ci se suit sur l’ensemble des deux parcelles et prend la forme d’une couche limono-argileuse plus ou moins rouge, plus ou moins nettement repérable en coupe dans les tranchées. Elle est tronquée en surface par les labours actuels mais également traversée par des chenaux qui peuvent être anciens car ne charriant que du matériel antique, orientés ouest-est, soit la direction du Golo, et qui peuvent être la résultante de diverses ramifications complémentaires et/ou débordements du cours d’eau. Actuellement, le canal du Golo, qui traverse du nord au sud le secteur en bordant la parcelle 163 sur son tronçon nord-ouest, doit servir de déversoir et de collecteur de ces eaux de plaine, vite intrusives.

3Cette couche garde également l’empreinte de l’activité humaine qui a présidé à l’Antiquité (présence de tegulae) : dans la moitié ouest de la parcelle 163, des traces agraires, orientées nord-ouest – sud-est, ainsi qu’un probable fossé bordier, limitant au sud-est l’ancienne parcelle et orienté à la perpendiculaire de ces traces, soit sud-ouest – nord-est. On sort donc du parcellaire actuel dont l’orientation est nord-sud.

4C’est une donnée tout à fait intéressante, qui se doit d’être confrontée au parcellaire antique connu. Au-delà du fossé, les traces agraires ne sont plus repérables, suggérant qu’une autre activité doit dominer (pacage, pâturage, etc.), mais les vastes chenaux n’en ont pas conservé la trace. En surface, un nombre important de gros galets et d’éléments céramiques antiques peut témoigner d’un petit établissement rural à l’est. Cependant, le matériel n’a été repéré que dans les chenaux, visiblement charrié par eux et impliquant une position en amont vers l’ouest, probablement en lien avec les traces agraires. Une petite fosse, prise dans la couche antique et exhumée dans le sondage TR2 en bordure ouest, contient des vestiges de torchis, rappel d’un usage lié à la construction.

5Les éléments céramiques exhumés, peu nombreux mais assez homogènes, permettent de ramener la datation du site du début du haut-Empire, vraisemblablement autour de ce petit établissement rural encore non identifié.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan général du site
Crédits Topographie : M. Seguin (Inrap) ; DAO : S. Bonnaud (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/50286/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 717k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Huser, « Lucciana – Campiani (parcelles 96 et 163) » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 08 janvier 2021, consulté le 16 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/50286

Haut de page

Auteur

Astrid Huser

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Astrid Huser

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search