Navigation – Plan du site
2006

Naves et communes limitrophes

Responsable(s) des opérations : Fabien Loubignac
Notice rédigée par : Fabien Loubignac

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 2655

Date de l'opération : 2006 (PR)

1Cette première année de prospection entre dans le cadre d’un sujet de Master II d’archéologie ayant pour but d’étudier l’occupation du sol autour du site archéologique de Tintignac. Le territoire associé au site peut être appréhendé à différents niveaux. Un premier concernant l’étude de l’environnement immédiat du site nous permet d’avoir une première estimation quant à l’emprise de l’agglomération secondaire de Tintignac. Un deuxième niveau d’étude vise à échantillonner le territoire communal afin de détecter d’autres zones à fort potentiel archéologique. Enfin, un dernier et troisième niveau fera l’objet d’une étude ultérieure consacrée au territoire associé à l’agglomération de Tintignac en prenant en compte les entités archéologiques connues dans un rayon arbitraire de 20 km.

2Tout d’abord, afin de réactualiser les données de la carte archéologique de Naves, nous avons vérifié 47 entités archéologiques sur 70 répertoriées par le SRA. Ces vérifications nous ont permis d’apporter de nouveaux éléments aux enregistrements et d’apprécier le potentiel archéologique de la commune.

3Dans un second temps, les recherches de terrain se sont poursuivies par un « échantillonnage » du territoire communal afin de détecter des secteurs propices à la présence de sites archéologiques. Malheureusement, le couvert végétal actuel ne permet pas une prospection au sol des plus aisées ; aussi, avons-nous eu recours au croisement des données résultant d’enquêtes orales, de consultations des cadastres et des photographies aériennes. La multiplication de la même information quelles qu’en soient les sources, nous a permis de suspecter la présence d’entités archéologiques à vérifier par la suite sur le terrain. Les zones qui se sont révélées stériles en vestiges archéologiques ont elles aussi été répertoriées. En effet, le principe de négativité nous guide dans le choix des secteurs à prospecter.

4Concernant les résultats, nous avons pu recenser 51 entités archéologiques sur la commune de Naves durant l’année 2006 dont :

5    - 5 entités datées de l’époque préhistorique ou protohistorique signalées par la présence d’outillage lithique ;

6    - 2 entités correspondantes à la période protohistorique ;

7    - 1 entité qui pourrait être datée de la période protohistorique (deuxième âge du Fer) et qui correspondrait à un probable oppidum(attente de sondages) ;

8    - 4 entités datées de la fin de la Protohistoire ou/et gallo-romain précoce ;

9    - 19 entités datées de la période gallo-romaine ;

10    - 10 entités qui pourraient correspondre à la période gallo-romaine (datation indéterminée) ;

11    - 1 entité qui pourrait être datée de la période médiévale, sans certitude ;

12    - 1 entité datée de la période moderne ;

13   - 8 entités qui n’ont pu être datées, faute de la présence d’éléments datables.

14A l’échelle de la commune, trois fortes concentrations en vestiges mobiliers ou immobiliers appartenant à la même période, ont pu être remarquées. La première concerne l’environnement immédiat du site archéologique de Tintignac correspondant au premier niveau d’étude. Ainsi, nous avons pu avoir une première estimation des limites de l’agglomération secondaire de Tintignac englobant environ 90 ha. La présence d’un lieu de culte gaulois sous les niveaux gallo-romains du sanctuaire de Tintignac nous a orienté vers la recherche aux alentours de traces d’occupations protohistoriques. Il se pourrait qu’à la fin de la Protohistoire, il y ait eu une occupation gauloise sur une superficie de 30 ha environ qui aurait été matérialisée par la présence d’un oppidum(cette hypothèse ne pourra être validée que par des sondages archéologiques). À l’échelle du territoire communal (deuxième niveau d’étude), deux autres concentrations densément occupées ont pu être appréhendées. Le troisième niveau d’étude tentera une première approche du peuplement sur cette micro-région liée aux interprétations récentes sur l’occupation du sol autour des agglomérations secondaires (vérification des modèles d’occupation du sol : relation habitat dispersé avec l’habitat groupé).

15Nous espérons appréhender l’influence des sanctuaires gaulois et gallo-romain sur la campagne alentour et en apprécier les dynamiques chronologiques et spatiales qui le lient à l’habitat (formes d’habitats, réseaux, etc.).

16Loubignac Fabien

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Fabien Loubignac, « Naves et communes limitrophes », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Limousin, mis en ligne le 01 mars 2006, consulté le 20 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/5107

Haut de page

Responsable d'opération

Fabien Loubignac

BEN

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals