Navigation – Plan du site
2006

Limoges – Crypte Saint-Martial

Responsable(s) des opérations : Julien Denis
Notice rédigée par : Julien Denis

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 2710

Date de l'opération : 2006 (PI)

1La crypte archéologique de la place de la République abrite les vestiges d'une partie de l'ancienne abbaye Saint-Martial. Ces vestiges (sépulcre de saint Martial, Saint-Pierre-du-Sépulcre et la chapelle Saint-Benoît) sont le résultat de plusieurs campagnes de fouilles menées de 1960 à 1974 dans des conditions très diverses. Plus de quarante ans après la découverte du sépulcre et des édifices attenants, il est apparu opportun à la direction régionale des Affaires culturelles (service régional de l'Archéologie) de procéder à une relecture archéologique et stratigraphique de l'ensemble des données disponibles.

2La première tranche de travaux, menée en 2006, a consisté en la réalisation d'un nouveau plan masse des vestiges de la crypte et en un inventaire des documents et archives des anciennes campagnes de fouilles réalisées de 1960 à 1974. Durant cette période, une quantité importante de documents a, en effet, été générée pour l'enregistrement des données issues de la fouille. Cette documentation est cependant inégale selon les campagnes de fouilles : en 1960, l'enregistrement des données se fait essentiellement sous la forme de longues descriptions, de quelques croquis et de photographies. À partir de 1963, et surtout en 1966 et 1967, le système d'enregistrement évolue, en intégrant une numérotation des structures (murs, sépultures), et en mettant en place un carroyage pour localiser les différents éléments observés. Enfin, à partir de 1972, avec la reprise en main du chantier par la direction des Antiquités historiques du Limousin, on assiste à la mise en place d'un véritable système d'enregistrement stratigraphique.

3Le travail d'inventaire a permis de reconnaître plus d'un millier de documents (1 028), parmi lesquels on trouve neuf cent cinq documents distincts. On trouve une grande part de photographies, mais également des plans, des cahiers de fouille ou des fiches d'enregistrement. Les collections sont soit des collections publiques (service régional de l'Archéologie, archives municipales de Limoges, musée municipal de l'Évêché), soit des collections privées (essentiellement d'anciens fouilleurs).

4La documentation recueillie et le plan archéologique n'apportent certes aucun élément réellement nouveau sur l'interprétation des vestiges, mais il s'agissait cependant là d'une étape indispensable à la reprise des études de ce site majeur.

5 (Fig. n°1 : Fouilles de la crypte de Saint-Martial de Limoges. Vue générale de la fouille en décembre 1961 )

6DENIS Julien HADES

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Fouilles de la crypte de Saint-Martial de Limoges. Vue générale de la fouille en décembre 1961

Fig. n°1 : Fouilles de la crypte de Saint-Martial de Limoges. Vue générale de la fouille en décembre 1961

Auteur(s) : Neyrens, M. (1961)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Fouilles de la crypte de Saint-Martial de Limoges. Vue générale de la fouille en décembre 1961
Crédits Auteur(s) : Neyrens, M. (1961)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/5127/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 123k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Julien Denis, « Limoges – Crypte Saint-Martial », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Limousin, mis en ligne le 01 mars 2006, consulté le 27 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/5127

Haut de page

Responsable d'opération

Julien Denis

HADES

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals