Navigation – Plan du site

AccueilRégionsEspace Caraïbes2017MartiniqueLa Trinité – Anse Dufour

2017
Martinique

La Trinité – Anse Dufour

Sauvetage urgent (2017)
Responsable d’opération : Alexandre Coulaud

Entrées d’index

Année de l'opération :

2017

Numéro d’opération :

401

Nature de l'opération :

fouille préventive
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1Une opération de fouille nécessitée par l’urgence a été menée sur la plage de l’Anse Dufour à La Trinité (Martinique), suite à la découverte, début décembre 2016, d’ossements humains. À la suite de fortes houles et de l’érosion marine, les éléments osseux d’un membre supérieur droit ont été découverts par un promeneur qui en a prévenu le Service régional de l’archéologie. Déjà, en 2011 et 2012, deux sépultures avaient été signalées à quelques mètres de là dans des conditions identiques et fouillées dans l’urgence. En 2014, des promeneurs avaient également alerté la brigade de Gendarmerie locale après la découverte d’ossements sur cette même plage, à environ 200 m plus à l’Est.

2Cette quatrième sépulture étant menacée de destruction, le Service régional de l’archéologie de la Martinique a donc décidé de procéder à l’exécution d’une opération de fouille archéologique en application de l’article L531-9 du Code du patrimoine.

3Le sondage, réalisé de manière manuelle, a révélé la présence d’une sépulture primaire d’un adulte en décubitus, légèrement contrit sur le côté gauche, parallèle au trait de côte (fig. 1).

Fig. 1 – Relevé photogrammétrique de la sépulture

Fig. 1 – Relevé photogrammétrique de la sépulture

Cliché et DAO : A. Coulaud (Inrap).

4Aucun élément mobilier ne permet de rattacher cette découverte à une période chronologique particulière. Il est toutefois probable que celle-ci soit attribuable à la période coloniale, au vu du mode de dépôt des restes. Ceux-ci présentent de nombreuses traces permettant de détailler l’état sanitaire de l’individu avant son décès : usure dentaire due à l’utilisation d’une pipe, possibles traces de taille volontaire des dents, caries, ainsi qu’une trace de coup avec fracture sur le tibia droit. Si la fouille n’a pas permis de mettre en avant la présence différentielle de sédiments, les observations thanatologiques opérées lors de l’opération permettent de proposer l’hypothèse d’une décomposition de l’individu dans un espace colmaté. Certains effets de parois indiquent la présence d’une fosse. La position de l’individu, traduisant une déposition sans ménagement, pose également de nombreuses interrogations quant à l’identification du défunt et de ses fossoyeurs.

5Si l’opération a permis de mettre au jour la sépulture primaire d’un individu adulte relativement bien conservé, la question de l’interprétation de cette structure, ainsi que celle de sa relation avec les trois autres précédemment identifiées sur cette même plage, demeurent : sépultures liées à un cimetière d’esclaves, d’engagés, de protestants, sépultures liées à un naufrage, un affrontement…

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Relevé photogrammétrique de la sépulture
Crédits Cliché et DAO : A. Coulaud (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/51927/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 155k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alexandre Coulaud, « La Trinité – Anse Dufour » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Espace Caraïbes, mis en ligne le 27 janvier 2021, consulté le 27 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/51927

Haut de page

Auteur

Alexandre Coulaud

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Alexandre Coulaud

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search