Navigation – Plan du site
2006

Saint Sébastien-de-Morsent – Avenue François Mitterrand, rue Lucie Aubrac

Responsable(s) des opérations : Chrystel Maret
Notice rédigée par : Chrystel Maret

Entrées d’index

Nature des opérations :

Expertise (EX)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 11559

Date de l'opération : 2006 (EX)

1Deux opérations de diagnostic ont été effectuées en mars et octobre 2006 qui, si elles ne dépendent pas des mêmes aménageurs, concernent le même site.

2La commune est située à l’ouest de la ville d’Évreux, sur la rive gauche de l’Iton. Les parcelles concernées sont localisées dans le hameau du Buisson, à l’est du plateau du Neubourg ; elles sont en tête d’un talweg qui se développe au sud.

3Une partie du site a été repérée dans l’emprise des deux diagnostics : il s’agit de l’angle sud-ouest d’un enclos latènien, angle qui couvre 5 920 m2. Les limites de l’occupation sont marquées par un fossé peu profond (moins de 0,70 m de profondeur).

4Seul un bâtiment (ou une nef de bâtiment) semble apparaître clairement à l’est. Néanmoins, il est possible qu’il en existe d’autres, en particulier dans le secteur occidental de l’enclos où plusieurs concentrations de trous de poteau sont visibles. Au sud, un épandage de sédiment brun, incluant de la céramique, des scories et un potin senon, et le comblement du fossé contigu, contenant scories et fragments de torchis, incitent à penser qu’un bâtiment était également implanté à cet endroit. Un petit silo (2 m2), au profil piriforme à fond plat, a été fouillé dans la zone centrale, dense en structures.

5Il semble que les structures testées soient riches en mobilier céramique (416 NR ; 32 NMI), même si une seule fosse a fourni la moitié de celui-ci (275 NR ; 21 NMI). Les céramiques modelées utilisent les matériaux locaux et présentent une majorité de formes ouvertes et hautes. L’intérêt du mobilier tient également à la présence de rejets de forge (scories, culots, parois, battitures) présents dans quasiment toutes les structures observées (fosses et fossés).

6La particularité de ce site réside, en outre, dans la fourchette chronologique indiquée par la céramique et le potin, période peu documentée dans la région. L’implantation de l’enclos semble se placer à la fin de La Tène ancienne et au début de La Tène moyenne et la fin de l’occupation durant la première moitié du Ier s. av. J.-C.

7MARET Chrystel

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Chrystel Maret, « Saint Sébastien-de-Morsent – Avenue François Mitterrand, rue Lucie Aubrac », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Haute-Normandie, mis en ligne le 01 mars 2006, consulté le 20 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/5247

Haut de page

Responsable d'opération

Chrystel Maret

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals