Navigation – Plan du site
2006

Heudebouville – ZAC Ecoparc 2

Responsable(s) des opérations : Claire Beurion
Notice rédigée par : Claire Beurion

Entrées d’index

Nature des opérations :

Expertise (EX)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 11753, 11755, 11756 et 11767

Date de l'opération : 2006 (EX)

1L’opération de diagnostic archéologique porte sur l’extension d’une zone d’activité dite « Ecoparc 2 », réalisée par la Communauté d’agglomération Seine-Eure. Le site à aménager se trouve sur le plateau de Madrie, entre Seine et Eure, et touche une superficie de près de 40 ha.

2Les vestiges découverts montre que l’Homme a exercé des activités sur ce lieu probablement dès le Néolithique, puis successivement durant la fin de l’âge du Bronze, le Hallstatt, La Tène ancienne, La Tène finale et l’époque augustéenne. Les périodes historiques sont à peine représentées, si ce n’est par quelques structures agraires modernes ou contemporaines. On constate donc que le plateau de Madrie a constitué un territoire attractif durant la Protohistoire contrairement à l’image que laissait entrevoir le bilan des dernières connaissances, celle d’un espace délaissé au profit exclusif des vallées de la Seine et de l’Eure.

3Cependant, les découvertes se caractérisent, toutes périodes confondues, par un semis lâche de structures en creux et de rares éléments linéaires. Cette très forte dispersion, associée à l’impossibilité de rattacher les structures non datées à l’une ou l’autre des chronologies représentées, empêche de percevoir toute organisation.

4La découverte d’une unique fosse [ (Fig. n°1 : Fosse 565 attribuable au Bronze final / Hallstatt)et (Fig. n°2 : Fosse 565 attribuable au Bronze final / Hallstatt)] du Bronze final riche en mobilier céramique est en soi intéressante. Associée aux indices récemment mis au jour à Saint-Étienne-du-Vauvray et Louviers, elle montre que de petites occupations émaillent à cette période tout le territoire de la confluence Seine-Eure, en vallée comme en plateau.

5La présence d’une installation dont la datation oscille entre le Hallstatt final et La Tène ancienne constitue également un témoignage précieux tant cette phase de la Protohistoire est encore méconnue dans la région. Trois fosses ont livré un lot céramique assez conséquent incluant des jattes à bords festonnés, des traces d’activités métallurgiques et des témoins d’activités domestiques (Fig. n°3 : Céramiques attribuables à la période Bronze final / Hallstatt). Situées en limite d’emprise, ces quelques structures illustrent peut-être la périphérie d’une occupation plus développée.

6Pour La Tène finale et l’époque augustéenne, un petit ensemble de fossés dessine un espace enclos protéiforme d’environ 2 000 m2 dévoilant une entrée à ailes rentrantes. Les restes mobiliers d’activités diverses (tessons céramiques, quelques fragments d’amphore, scories, grès et silex chauffés et brûlés, charbons de bois et fragments de terre cuite) ont été mis au jour dans le comblement des fossés (Fig. n°4 : Céramiques attribuables à la période Hallstatt final / La Tène ancienne). Mais cet espace, qui ne montre ni bâtiment, ni grenier, ni structure domestique (silo, four, etc.), ne peut pas être qualifié d’habitat.

7Le caractère ténu des différentes implantations pose question. On peut certes mettre en avant un déficit de conservation perceptible par la faible profondeur de la plupart des fossés et trous de poteau. La stratigraphie montre clairement un phénomène de colluvionnement du sud vers le nord. Le semis de structures ne serait représentatif que des creusements les plus importants, ce qui expliquerait l’absence apparente de structuration des vestiges. Mais il faut peut-être s’interroger aussi sur la nature des témoins rencontrés. Sommes-nous réellement en présence de sites d’habitat désorganisés ? La zone du plateau n’a-t-elle pas accueilli des occupations plus ponctuelles, temporaires ou périodiques, ou dévolues à des activités spécifiques, agricoles, pastorales ou artisanales ?

8BEURION Claire

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Fosse 565 attribuable au Bronze final / Hallstatt

Fig. n°1 : Fosse 565 attribuable au Bronze final / Hallstatt

Auteur(s) : Beurion, Claire. Crédits : ADLFI (2006)

Fig. n°2 : Fosse 565 attribuable au Bronze final / Hallstatt

Fig. n°2 : Fosse 565 attribuable au Bronze final / Hallstatt

Auteur(s) : Beurion, Claire. Crédits : ADLFI (2006)

Fig. n°3 : Céramiques attribuables à la période Bronze final / Hallstatt

Fig. n°3 : Céramiques attribuables à la période Bronze final / Hallstatt

Auteur(s) : Breton, david. Crédits : ADLFI (2006)

Fig. n°4 : Céramiques attribuables à la période Hallstatt final / La Tène ancienne

Fig. n°4 : Céramiques attribuables à la période Hallstatt final / La Tène ancienne

Auteur(s) : Breton, David. Crédits : ADLFI (2006)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Fosse 565 attribuable au Bronze final / Hallstatt
Crédits Auteur(s) : Beurion, Claire. Crédits : ADLFI (2006)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/5320/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 92k
Titre Fig. n°2 : Fosse 565 attribuable au Bronze final / Hallstatt
Crédits Auteur(s) : Beurion, Claire. Crédits : ADLFI (2006)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/5320/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 205k
Titre Fig. n°3 : Céramiques attribuables à la période Bronze final / Hallstatt
Crédits Auteur(s) : Breton, david. Crédits : ADLFI (2006)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/5320/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 45k
Titre Fig. n°4 : Céramiques attribuables à la période Hallstatt final / La Tène ancienne
Crédits Auteur(s) : Breton, David. Crédits : ADLFI (2006)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/5320/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 43k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Claire Beurion, « Heudebouville – ZAC Ecoparc 2 », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Haute-Normandie, mis en ligne le 01 mars 2006, consulté le 09 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/5320

Haut de page

Responsable d'opération

Claire Beurion

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals