Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCorse20192A – Corse-du-SudAjaccio – Chemin de Biancarello (...

2019
2A – Corse-du-Sud

Ajaccio – Chemin de Biancarello (parcelle BR72)

Opération préventive de diagnostic (2019)
Responsable d’opération : Serge Bonnaud

Entrées d’index

Année de l'opération :

2019

Numéro d’opération :

081664

Chronologie :

époque contemporaine

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1L’intervention a eu lieu sur deux parcelles contiguës (BR72 et BR73) qui ont chacune fait l’objet d’une prescription archéologique indépendante. Ces diagnostics archéologiques ont été motivés par la mention d’un château fort à faible distance et par la présence éventuelle d’une arca dans ce secteur. Le terrain se situe à moins de 500 m de la cathédrale paléochrétienne et à proximité d’une ancienne demeure qui a été détruite. La parcelle concernée par ce rapport (parcelle B72) mesure 2 340 m2 et servait temporairement de parking. Dans sa partie est, un important remblai qui présente un risque de pollution est venu combler un talweg afin de pouvoir y implanter un garage automobile. D’anciennes vues aériennes montrent que les bâtiments sont implantés depuis au moins 1947, et certains d’entre eux seraient déjà présents quand le remblai se met en place. Une partie de leurs fondations a été mise au jour et semble comporter plusieurs étapes de construction, notamment une pièce semi-enterrée dont on ne sait si elle était isolée initialement et quand elle a été comblée. Le plus ancien bâtiment ne serait pas antérieur à 1843, d’après le cadastre napoléonien. Des structures non bâties, de forme très variable et sans orientation particulière, sont antérieures aux bâtiments et se superposent l’une sur l’autre (fig. 1). Les plus récentes correspondent à des structures linéaires qui s’implantent partiellement dans le granite et ressemblent à des traces de culture. Auparavant, une série de fosses indéterminées a été creusée quand le rocher était à nu puis recouverte par plusieurs couches d’un terrassement qui occuperait seulement le bord du talweg. C’est dans ces remblais d’arène granitique que la pièce semi-enterrée a été installée bien avant que le comblement potentiellement pollué vienne remblayer la partie est du terrain. Une curieuse structure quadrangulaire a été partiellement découverte dans la pente du talweg et ressemble au plan d’une petite construction, mais aucune trace de fondation n’a été observée.

Fig. 1 – Plan général

Fig. 1 – Plan général

DAO : S. Bonnaud (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan général
Crédits DAO : S. Bonnaud (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/53657/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 401k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Serge Bonnaud, « Ajaccio – Chemin de Biancarello (parcelle BR72) » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 06 février 2021, consulté le 19 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/53657

Haut de page

Auteur

Serge Bonnaud

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Serge Bonnaud

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search