Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCorse20192B – Haute-CorsePenta-di-Casinca – Prunaccia (par...

2019
2B – Haute-Corse

Penta-di-Casinca – Prunaccia (parcelles A861, 1777)

Opération préventive de diagnostic (2019)
Responsable d’opération : Emmanuel Lanoë

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1La parcelle diagnostiquée (17 845 m2) est localisée sur la commune de Penta-di-Casinca, dans sa partie sud-est, à moins d’1 km au nord de la vallée du Fium’alto. Elle se rattache au lieu-dit cadastral de Prunaccia ; il s’agit d’anciennes zones rurales peu denses de la plaine littorale, récemment urbanisées.

2L’environnement archéologique est sensible, du fait de la proximité du site romain de Musuleu, identifié dans les années 1970, et dont des opérations archéologiques récentes ont confirmé qu’il s’accompagnait d’un terroir amplement exploité.

3L’apport de cette opération de diagnostic, couvrant 12,40 % de l’emprise par le biais de 22 tranchées, est multiple, plus particulièrement en y associant les résultats obtenus dans la parcelle A405, contiguë au sud (cf. Prunaccia, parcelle A405).

4En premier lieu, l’existence d’un parcellaire ancien est matérialisée par un long fossé orienté sud-est – nord-ouest. Cet axe fort, qui se prolonge hors emprise vers le nord, constitue un nouveau témoignage de l’existence d’un terroir bien structuré à proximité d’une grande villa romaine en Corse.

5Illustrant encore l’exploitation agricole du territoire dans l’Antiquité, on observe un petit groupe de six fosses identiques, disposées de manière régulière, dont la destination arboricole est des plus vraisemblables.

6L’autre élément structurant d’importance est une large dépression linéaire constituant le prolongement de celle identifiée au sud, et qui semble présenter les caractéristiques d’un chemin creux antique, reconnu sur une longueur d’au moins 295 m, mais probablement beaucoup plus conséquente.

7Enfin, bordant l’ouest du probable axe de circulation sur au moins 60 m de long du nord au sud, et limitées par le fossé parcellaire distant de 30 m à l’ouest, 20 structures ont été mises au jour dans les seules ouvertures pratiquées, témoignant de la présence d’un ensemble funéraire complet. D’ores et déjà, se révèlent une multiplicité de pratiques funéraires (inhumations, crémations primaires et secondaires), ainsi que l’emploi d’une diversité de types d’architecture (coffres, tuiles en bâtière, amphore, fosses simples), ce qui est plutôt caractéristique de la période impériale au sens large, comme le confirment les indices récoltés.

8En définitive, les structures archéologiques mises au jour à Prunaccia revêtent un intérêt accru au regard de leur position au cœur de la villa de Musuleu et, plus largement, dans le cadre de la documentation de l’occupation romaine de la plaine nord-orientale, proche de l’agglomération romaine de Mariana.

Fig. 1 – Plan d’ensemble des tranchées et vestiges, et exemples de structures funéraires et fosses de plantation

Fig. 1 – Plan d’ensemble des tranchées et vestiges, et exemples de structures funéraires et fosses de plantation

Clichés et DAO : M. Inisan, E. Lanoë (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan d’ensemble des tranchées et vestiges, et exemples de structures funéraires et fosses de plantation
Crédits Clichés et DAO : M. Inisan, E. Lanoë (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/54007/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 534k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Emmanuel Lanoë, « Penta-di-Casinca – Prunaccia (parcelles A861, 1777) » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 06 février 2021, consulté le 05 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/54007

Haut de page

Auteur

Emmanuel Lanoë

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Emmanuel Lanoë

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search