Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201442 – LoireSavigneux – Allée du Bicêtre

2014
42 – Loire

Savigneux – Allée du Bicêtre

Opération préventive de diagnostic (2014)
Responsable d’opération : Tommy Vicard

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1Le projet de construction de maisons individuelles, à Savigneux, à l’est de Montbrison, a suscité l’intérêt du SRA qui a demandé, en 2010, la réalisation de sondages afin de connaître le potentiel archéologique du secteur, bien connu pour être le siège d’un des plus anciens prieuré des Monts du Forez. Le diagnostic archéologique, qui a confirmé l’existence du prieuré et de son cimetière, a débouché sur la fouille de la partie nord du site sur une durée de deux mois et demi.

2Ce site, localisé à 375 m d’altitude, au lieu-dit Le Bicêtre, s’établit dans la plaine d’inondation du cours d’eau du Vizezy. Il s’agit d’un terrain de 1 230 m2, plat, en herbe, bordé à l’ouest par une maison d’habitation, au nord et à l’est par un mur en pisé de facture ancienne qui abrite quelques arbres, et, au sud, par le reste de la parcelle qui servira de zone de stockage de la terre. Les résultats de la fouille et des études annexes permettent de dresser un historique de cette zone.

3Le site repose sur des alluvions déposées par ce ruisseau. Deux ensembles sédimentaires, préalables à toute installation humaine, ont été distingués de la base vers le sommet : les alluvions basales gravelo-sableuses constituées de sable, graviers et galets, et les alluvions supérieures, sans indice d’anthropisation, sableuses et gravillonneuses, à matrice limono-argileuse gris sombre bleuté, mises en place à l’Holocène, et avant la période médiévale ixe-xe s., sans autre précision chronologique.

4Dans cette zone, une église, placée sous le vocable de Saint-Nizier, puis sous celui de Sainte-Croix, aurait été fondée dès le xe s. Cette église a sans doute généré le regroupement de quelques maisons, qui correspondent à la paroisse primitive de Savigneux, mais également de Montbrison, Moingt, etc. L’église Saint-Nizier est donc le centre juridique d’un vaste territoire paroissial, avec un curé nommé par l’archevêque de Lyon et, par conséquent, le seul endroit habilité aux inhumations. C’est pourquoi la première trace humaine visible sur le site correspond au cimetière, dont l’occupation sur la zone nord se développe à partir de la fin du ixe-début du xe s. jusqu’à la fin du xie s., soit pendant environ deux siècles, avec une très forte densité de tombes en fosse ouverte ou en coffrages de planches, dont une petite cinquantaine a été fouillée.

5Au xie s., à une époque qu’il est difficile de préciser, un bâtiment est édifié dans l’angle sud-est de la zone de fouille, dont il ne reste que quelques murs en galets liés à la terre. Nous ne connaissons ni sa fonction, ni son extension. Il peut correspondre à une construction liée au prieuré du xiie s., qui s’établit au sud du site, hors emprise, comme à toute autre chose antérieure à ce dernier ; il se peut, en effet, que ce bâtiment soit contemporain du cimetière.

6Au xiie s., à une date indéterminée, mais, sans doute, dans le premier tiers du siècle, un prieuré est construit sur le site. Nous ignorons son organisation et son étendue : le seul document disponible vient des archives, et consiste en un plan, mais daté du xviiie s., qui ne dévoile que des constructions de la partie sud du site, hors emprise et non fouillée.

7À partir du xiie s., le prieur, qui est un moine, supplante définitivement le curé primitif de la paroisse. Il « récupère » donc l’église existante, et peut-être y a-t-il eu des travaux de rénovation ou d’agrandissement de ce bâtiment, conjointement à la construction du prieuré. La zone de fouille ne permet pas de nous renseigner sur ce point. De même, nous ne savons pas si cette zone nord est construite ; certains indices de datation laisse présumer des occupations, mais les conditions d’interventions sur le terrain n’apportent aucun élément définitif en faveur de cette hypothèse. Mais, si les enfouissements de la zone nord s’arrêtent vers la fin du xie s., nous pouvons peut-être supputer l’installation de bâtiments à cet endroit. Dans ce cas, ces derniers offriraient à peu près la configuration des vestiges exhumés lors du décapage, le plan général n’évoluant quasiment pas. En revanche, les archives permettent de savoir que les inhumations continuent dans le secteur du prieuré, puisque aucune des autres églises paroissiales de Montbrison n’eurent la permission d’enterrer avant le premier tiers du xve s. La fouille archéologique prouve que la zone nord n’est plus zone d’inhumation depuis le xie s., et les sondages de 2010 montrent une possible extension vers l’ouest ou vers le sud.

8Aux xive-xve s., les bâtiments du prieuré ont colonisé toute la partie nord du site, et s’étendent vers l’est, en direction du Vizezy. La partie ouest est occupée par un bâtiment rectangulaire, d’axe nord-sud, sur fondations de galets liés à la terre, divisé en deux pièces, et qui pourrait correspondre à de l’habitat. Les deux tiers restant du site consiste en une série de pièces agencées de part et d’autre d’une voie en cailloutis damé, d’axe nord-sud. Les assises de fondations sont en galets liés à la terre, et, très rarement, au mortier ; les élévations, sans doute, en pisé. Le mobilier recueilli offre une grande majorité de vase en commune grise, des marmites ou pots de stockage, ainsi qu’un nombre inusuel de couvercles. Nous sommes en présence de communs, mais sans doute habités, comme peuvent en témoigner les seuils en pierre, les vestiges de sol en tommettes, parfois nantis d’un décor, ou les plaques foyères. La présence de granges, d’étables ou de bâtiments agricoles ne semble être de mise ici.

9En 1359 et 1365, les routiers ravagent le prieuré ; nous pouvons faire coïncider ces événements avec la datation fin xive s. donnée par un 14C sur une couche d’incendie de la zone sud, et rattacher à celle-ci, par le biais du mobilier céramique, les autres couches d’incendie qui gisent, ça et là, sur le site. La majeure partie du site est alors abandonnée, et seul subsiste le bâtiment ouest, utilisé jusqu’au xvie s. Les guerres de religion de 1562 portent un coup sévère au prieuré, qui fut « ruiné et brûlé de fond en comble ». Le bâtiment ouest est reconstruit à cette époque, en utilisant des éléments d’architecture antérieurs. Le cimetière continue son activité, mais, cette fois, au sud du site.

10Un siècle plus tard, la visite pastorale du xviie s. dévoile une série de ruines, qui nécessitent d’urgence une restauration. C’est chose faite dès 1687, date à laquelle le prieur fait reconstruire des dortoirs, un cloître et un clocher. À partir de cette date, le prieuré périclite alors tout doucement, jusqu’à sa suppression en 1781 et sa destruction au xixe s. Il sert alors de carrière pour la construction de maisons alentours.

Fig. 1 – Plan général du site, avec les structures, les sondages et l’emplacement des sépultures fouillées ou non

Fig. 1 – Plan général du site, avec les structures, les sondages et l’emplacement des sépultures fouillées ou non

DAO : N. Saadi (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan général du site, avec les structures, les sondages et l’emplacement des sépultures fouillées ou non
Crédits DAO : N. Saadi (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/56503/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 522k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Tommy Vicard, « Savigneux – Allée du Bicêtre » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 novembre 2017, consulté le 20 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/56503

Haut de page

Auteur

Tommy Vicard

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Tommy Vicard

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search