Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201438 – IsèreVienne – Hôtel Saint-Germain, ave...

2014
38 – Isère

Vienne – Hôtel Saint-Germain, avenue Général-Leclerc, rue Denfert-Rochereau

Opération préventive de diagnostic (2014)
Responsable d’opération : Daniel Frascone

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1La parcelle sondée se situe sur l’emprise supposée des deux cirques successifs installés au sud de la ville antique de Vienne. Trois sondages ont été réalisés, mais l’un d’entre eux a été rapidement abandonné en raison d’une épaisseur, de plus de deux mètres, d’une démolition instable ne permettant pas la réalisation optimale d’un sondage à cet emplacement. Les investigations se sont donc concentrées dans un long sondage est-ouest, et dans un autre, réalisé à partir de l’extrémité sud-est du précédent et ouvert vers le sud. Les éléments mis au jour dans le sondage est-ouest sont liés au premier cirque. Ainsi, le mur bordant la piste a été mis au jour à l’ouest, agrémenté d’un redent rectangulaire à l’est. Plus à l’est, un pilier correspondant au soutien central des gradins a été observé ainsi qu’un autre pilier soutenant l’arrière des gradins. Plusieurs sondages effectués au pied de ces trois maçonneries ont permis d’appréhender les niveaux archéologiques les bordant, et de tenter d’établir les relations stratigraphiques entre les différentes unités stratigraphiques. Parmi ces petits sondages effectués, l’un d’entre eux, celui le plus à l’est et le plus profond, a permis de mettre au jour des éléments pouvant caractériser les bordures d’espace funéraire, avec des aires rubéfiées et des fosses charbonneuses contenant de la céramique, du verre et des ossements animaux brûlés, sans cependant révéler la présence d’ossements humains. Il pourrait s’agir de résidus de banquets funéraires réalisés à proximité d’une nécropole. Les éléments issus de ce secteur permettent de le dater de la deuxième moitié du ier s. apr. J.‑C.

2Dans le second sondage, placé au sud-est, des éléments d’un habitat (?) ont été découverts, se résumant à trois murs au nord, à l’est et au sud, délimitant une pièce de 3,20 m du nord au sud. Une maçonnerie a été rajoutée à l’angle sud-est, sans que sa fonction ne puisse être précisée. Un sol de tuileau, incrusté de petits galets plats constituait le pavement de cette construction, dont le niveau d’occupation recelait de nombreux fragments de verre et la démolition des fragments de tubuli en grande quantité également. L’aspect et les éléments constitutifs de cette démolition sont très semblables à ceux présents dans le remblai aménagé à l’ouest du mur de façade du cirque, côté piste. Cet « habitat », en raison de la succession supposée des deux états du cirque, ne semble pas devoir s’intercaler chronologiquement entre les deux phases de construction, et paraît donc antérieur à la construction du premier cirque, ce qui expliquerait la présence du remblai de démolition uniquement du côté de la piste, que l’on aurait nivelée, et non entre les gradins, dont le niveau avait été exhaussé par l’apport de remblais de nature différente. Dans cette hypothèse, le premier cirque n’aurait alors pas été construit avant le début du iiie s., date d’abandon du secteur d’habitat.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Daniel Frascone, « Vienne – Hôtel Saint-Germain, avenue Général-Leclerc, rue Denfert-Rochereau » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 novembre 2017, consulté le 19 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/57468

Haut de page

Auteur

Daniel Frascone

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Daniel Frascone

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search